BFMTV

Valls et le maire d'Evry appellent à voter Macron dans une lettre ouverte

Francis Chouat et Manuel Valls votant pour le second tour de la primaire à gauche le 29 janvier 2017.

Francis Chouat et Manuel Valls votant pour le second tour de la primaire à gauche le 29 janvier 2017. - Eric FEFERBERG / AFP

Manuel Valls et celui qui l'a remplacé à la mairie d'Evry (Essonne), Francis Chouat, ont publié ce mardi sur les réseaux sociaux un texte appelant à voter en faveur d'Emmanuel Macron. Ce mercredi, ils diffuseront cette lettre aux habitants de la circonscription de l'ex-Premier ministre dans ce même département de l'Essonne.

Le choix de Manuel Valls de voter pour Emmanuel Macron, au détriment du candidat désigné par la primaire de son parti à laquelle il avait participé, Benoît Hamon, n'est plus un mystère. Mais, après s'être confié au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV le 29 mars dernier, l'ex-Premier ministre a décidé de s'engager davantage en signant, aux côtés de celui qui lui a succédé à la mairie de son fief d'Evry, Francis Chouat, une lettre destiné à réaffirmer cette volonté.

Ce mardi soir, cette lettre ouverte a été publiée sur les réseaux sociaux, avant que les habitants de la Iere circonscription de l'Essonne ne la reçoivent mercredi. Cette proclamation, qui se présente comme "une adresse solennelle de Manuel Valls, député et de Francis Chouat, maire", s'adresse à ceux "qui hésitent encore". Dans ce contexte, les auteurs expliquent vouloir "donner leur avis". Ils développent alors: "Elus de gauche, fidèles à nos convictions républicaines et à l’intérêt général, nous avons choisi de voter pour Emmanuel Macron dès le 23 avril."

Les "trois raisons" voter Macron, selon les auteurs

Ils assurent agir en ce sens pour "trois raisons". La première est économique: "Emmanuel Macron veut libérer les formidables énergies de notre pays en privilégiant le travail pour tous, mieux rémunéré, et l’activité des entreprises, en mettant le paquet sur la formation, tout en protégeant plus efficacement les plus fragiles, sans alourdir les impôts et la dette du pays".

Manuel Valls et Francis Chouat livrent ensuite leur second critère:

"Il veut la France plus active pour une France plus juste, plus forte, plus écologique. Et la France rayonnant davantage dans un monde plus sûr." Enfin, ils mettent en avant une considération institutionnelle: "Il veut renouveler en profondeur notre démocratie. La violence et le sectarisme qui prévalent en politique sont insupportables."

Pour les auteurs, qui emploient ici l'argumentaire du vote utile, Emmanuel Macron apparaît comme le meilleur moyen d'éviter une confrontation de la droite et de l'extrême-droite au second tour de la présidentielle: "Nous pensons qu’Emmanuel Macron est celui qui offre le plus de garanties pour écarter le danger, aujourd’hui réel, d’un deuxième tour entre Marine Le Pen et François Fillon qui serait une catastrophe pour notre pays et ses valeurs."

Un véritable appel

La lettre se clôt par un appel à voter pour le fondateur d' "En marche!": "Parce que rien n’est joué, parce que chaque voix compte, nous vous invitons à vous rassembler très largement autour de sa candidature dès dimanche."

dossier :

Manuel Valls

R.V. avec Thomas Soulié