BFMTV

Valérie Pécresse demande une interdiction de métro pour les pickpockets récidivistes

Valérie Pécresse juge que "c'est la seule peine efficace pour que les contrôleurs puissent sortir les pickpockets du métro."

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (LR) a demandé ce lundi, sur BFMTV, une interdiction de métro pour les pickpockets "multirécidivistes", "seule peine efficace" selon elle pour les "sortir du métro".

"Je demande à la garde des Sceaux une directive pénale aux procureurs : quand un pickpocket du métro est déféré devant un tribunal, on l'interdit de pénétrer dans les gares et dans le métro et comme ça on donne aux contrôleurs une arme efficace pour les en sortir", a-t-elle proposé. 

"C'est une peine complémentaire qui peut être prononcée par le juge, qui ne l'est pas, or c'est la seule peine efficace pour que les contrôleurs puissent sortir les pickpockets du métro", a-t-elle insisté, dénonçant des pickpockets "souvent mineurs, souvent en bande, souvent étrangers", et "multirécidivistes".

La préfecture de police de Paris constate, depuis le début de l'année, une hausse de 33% des vols commis par des pickpockets dans le métro parisien. 

Clément Boutin avec AFP