BFMTV

"Un oubli": Richard Ferrand s'excuse de ne pas avoir porté de masque à l'Assemblée

Mardi, le président de l'Assemblée nationale a traversé le palais Bourbon et est monté à la tribune en omettant de porter son masque.

"Ce fut un oubli". Mardi, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a omis de porter son masque en arrivant au Palais Bourbon, comme ont pu le constater sur place des journalistes de BFMTV. Le député a traversé la salle des séances entre deux rangées de gardes républicains, tous masqués, et est ensuite monté à la tribune, là encore sans masque.

"Ce fut un oubli, et je m’en excuse", a déclaré Richard Ferrand ce mercredi, devant l'association des journalistes parlementaires. Il explique avoir été en retard à cause d'un appel téléphonique tardif, et a ensuite dû rapidement descendre "les escaliers quatre à quatre pour aller rejoindre l’hémicycle, j’ai oublié mon masque".

"Je n'ai pas donné l'exemple"

"Je m’en suis aperçu en cours de cheminement, mais je ne pouvais pas interrompre le cérémonial, j’étais un peu embêté. Et quand je suis arrivé au perchoir j’ai demandé qu’on me procure un masque, ce qui fut fait", explique le président de l'Assemblée.

Richard Ferrand explique ensuite qu'il ne porte pas de masque au perchoir lorsqu'il parle, mais le remet immédiatement ensuite, comme en témoignent plusieurs vidéos prises par La Chaîne Parlementaire mardi. "Je le retire pour donner la parole, dans un souci d’intelligibilité de tout ce que je dis, et je le remets ensuite", explique-t-il.

"Je ne peux que présenter mes excuses, à la fois à mes collègues, et à nos compatriotes auxquels je n’ai pas donné l’exemple, mais ceci était sous le coup de la précipitation", répète Richard Ferrand.

"Nous sommes des Français normaux"

Cette erreur a, selon lui, tout de même un peu de bon: "Ça montre aussi une chose, nous sommes des Français normaux ça nous arrive d’oublier le masque, je suis sûre que ça vous arrive à vous aussi parfois. Vous partez acheter du pain, et vous vous dîtes 'zut j’ai oublié mon masque'".

Ce n'est pas la première fois qu'un membre du gouvernement ou de la majorité ne respecte pas les règles des gestes barrières mises en place contre le Covid-19. En juillet, la passation de pouvoir entre Nadia Hai et Julien Denormandie, pour le ministère délégué chargé de la Ville, avait été épinglée: elle s'était déroulée dans une pièce trop petite avec beaucoup de personnes ne portant pas forcément de masque.

Le règlement reste globalement bien appliqué à l'Assemblée nationale depuis les nombreux cas de Covid au début de l'épidémie. Mais mi-septembre, huit cas de Covid-19 ont été détectés au Palais Bourbon.

Anne Saurat-Dubois avec Salomé Vincendon