BFMTV

"Tous les moyens sont bons pour la liquider", Mélenchon réagit à l'enquête concernant Royal

Le leader de la France insoumise pointe du doigt "le régime macronien" qui, selon lui, tente de se débarrasser de l'ambassadrice des pôles.

Quelques heures après que le parquet national financier a annoncé avoir ouvert une enquête préliminaire concernant l'usage fait par Ségolène Royal des moyens mis à sa disposition en tant qu'ambassadrice des pôles, le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a réagi à cette affaire sur notre antenne.

Dans un premier temps, l'ancien candidat aux deux dernières élections présidentielles a assuré qu'il ne "pouvait pas s'en amuser parce que c'est grave."

"En août elle déclare qu’elle pourrait être candidate à la présidentielle, personne ne s'intéressait à ce qu'elle faisait, puis on découvre qu’elle ne fait pas ce qu’elle devrait faire, trois mois après elle a le parquet national financier, elle perd son travail", détaille-t-il, en référence à l'enquête, mais aussi au fait qu'elle a annoncé mardi qu'elle allait prochainement être licenciée de ce poste. 

"C'est ça le régime macronien" 

Très rapidement, Jean-Luc Mélenchon a pointé du doigt le gouvernement actuel, qui cherche selon lui à se débarrasser de Ségolène Royal. 

"Tous les moyens sont bons pour la liquider, c’est ça le régime macronien. Elle fait bonne figure, mais elle ne peut pas dire qu’elle est au-dessus des lois. La démocratie est en cause."
Hugo Septier