BFMTV

Sur l'insécurité, Sarkozy estime que Macron "essaie de faire au mieux"

Interrogé par BFMTV lors d'une séance de dédicace pour son dernier ouvrage à Ajaccio, l'ancien chef de l'État a déclaré que le remaniement gouvernemental allait "dans le bon sens".

En son temps, l'insécurité était devenue un mantra, le sien. Ministre de l'Intérieur de Jacques Chirac avant de lui-même devenir président de la République, Nicolas Sarkozy fait l'actualité à l'occasion de la parution ce vendredi de son dernier ouvrage, Le Temps des Tempêtes, consacré à ses premières années à l'Elysée.

En pleine séance de dédicace à Ajaccio, l'ex-chef de l'État a été interrogé par BFMTV sur la manière dont l'actuel gouvernement traitait la question sécuritaire. Depuis une semaine, alors que se multiplient les faits divers choquants, l'exécutif se montre particulièrement mobilisé sur ce thème.

Selon Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron "essaie de faire au mieux". "Je trouve que les décisions récentes et les nominations récentes vont dans le bon sens", a-t-il ajouté.

"Content" pour Darmanin

Au cours de la campagne présidentielle de 2002 - celle qui a vu Jacques Chirac se faire réélire face à Jean-Marie Le Pen -, Nicolas Sarkozy s'est largement emparé du thème de l'insécurité. Il en a fait sa marque de fabrique, en particulier lorsqu'il a occupé le ministère de l'Intérieur de 2002 à 2004, puis de 2005 à 2007.

D'où sa satisfaction de voir son ancien poulain, Gérald Darmanin, l'occuper à son tour depuis le remaniement du 6 juillet. "Je suis toujours content pour mes amis", s'est-il borné à réagir au sujet du maire de Tourcoing, avec qui l'ancien président a beaucoup gardé contact.

Jules Pecnard Journaliste BFMTV