BFMTV

Stéphane Le Foll n'exclut pas une candidature pour reprendre les rênes du PS

L'ancien ministre de l'Agriculture a annoncé ce dimanche soir qu'il allait publier un texte présentant sa vision du Parti socialiste, d'ici fin novembre.

Invité ce dimanche soir sur BFMTV, l'ancien ministre socialiste de l'Agriculture Stéphane Le Foll n'a pas exclu une candidature au Premier secrétariat du Parti socialiste, actuellement dirigé par une direction collégiale

Le député Nouvelle Gauche de la Sarthe ne veut cependant pas attendre le "grand congrès de refondation politique" du parti prévu début 2018. Stéphane Le Foll a en effet annoncé que d'ici fin novembre, il publierait "un texte sur la question de l'avenir du PS tel qu'(il) le voit".

Interrogé sur le plateau de "Et en même temps" sur sa candidature, l'ex-porte-parole du gouvernement a précisé qu'il ne "répondr(ait) pas aujourd'hui". Le député s'est plutôt présenté comme un "candidat à reposer les questions". 

L'avenir du PS, pas "qu'une question de génération"

Il a par ailleurs souligné un "contexte très particulier, avec Emmanuel Macron élu à la présidence de la République pour des raisons qu’il va falloir expliquer, une gauche socialiste qui a fait 6%, (et) une gauche qui est un peu allée vers Mélenchon, dont je pense qu’il ne peut pas être une alternative".

Pour l'ancien ministre, l'alternative ne passe toutefois pas nécessairement par une nouvelle génération. "Est-ce que l’avenir politique n’est simplement qu’une question de génération? Non", a-t-il répondu, tout en concédant qu'il fallait que le PS "se renouvelle". 

Stéphane Le Foll a également eu un mot pour les soixante personnes concernées par le plan social prévu au PS. "Il faut qu’on soit exemplaire sur la manière dont on va traiter les salariés", a-t-il exigé. 

Liv Audigane