BFMTV

Trois nationalistes, personnalités politiques préférées des Corses

La tête de Maure, drapeau de la Corse.

La tête de Maure, drapeau de la Corse. - -

Un sondage réalisé par "Opinion of Corsica" place trois nationalistes sur le podium des personnalités préférées des Corses.

Est-ce un effet collatéral des récents propos de Manuel Valls sur la Corse? Selon un sondage publié, lundi, pour le magazine d'information Paroles de Corses, trois nationalistes occupent le podium des personnalités politiques préférées des Corses.

Trois nationalistes en tête

L'avocat Gilles Simeoni, dirigeant de la formation Femu a Corsica (Faisons la Corse), qui compte onze élus sur 51 à l'Assemblée territoriale, arrive en tête de ce classement semestriel réalisé par l'institut "Opinion of Corsica", partenaire d'Opinion Way, avec 34% d'opinions favorables.

Son père, Edmond Simeoni, est deuxième avec 27%. Artisan du renouveau du nationalisme corse dans les années 1970, le docteur Simeoni, qui a récemment vivement dénoncé les prises de position du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur la Corse, est la seule personnalité non élue dans ce baromètre politique insulaire.

Le troisième, avec 24%, est l'autre dirigeant de Femu a Corsica, Jean-Christophe Angelini, élu à l'Assemblée et conseiller général de Corse-du-Sud.

Une forte progression

Les trois hommes progressent respectivement de 8, 12 et 9% par rapport au précédent baromètre établi par Paroles de Corse en septembre. Gilles Simeoni confirme sa première place, son père et Jean-Christophe Angelini en gagnant une.

Tout en progressant dans l'opinion (+6% et +2%), le président communiste de l'Assemblée Dominique Bucchini (23%) et celui du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale (PRG) Paul Giacobbi (19%), qui se partageaient la deuxième marche du podium, rétrogradent aux 4e et 5e places.

Ils devancent un élu indépendantiste à l'Assemblée, Jean-Guy Talamoni (16%), dirigeant du parti Corsica Libera. Avec une progression de 12 points, Jean-Guy Talamoni fait son entrée dans ce Top 15, de même qu'un autre élu indépendantiste, Paul-Félix Benedetti, du parti Rinnovu (Renouveau), 15e avec 6%.


A LIRE AUSSI:

>> Corse: Valls, adepte d'une parole forte

>> Corse: le FLNC se dit prêt à reprendre les armes

D. N. avec AFP