BFMTV

SONDAGE BFMTV - Une majorité de Français ne regrette pas Sarkozy

54% des Français affirment "ne pas regretter" Nicolas Sarkozy.

54% des Français affirment "ne pas regretter" Nicolas Sarkozy. - -

Un sondage exclusif CSA pour BFMTV révèle ce mercredi que 54% des Français ne regrettent pas l'ère Sarkozy.

Voilà qui pourrait donner du baume au coeur à François Hollande, englué dans des sondages qui confirment la chute de sa cote de popularité. Si les Français se montrent critiques à l'égard du président en exercice, 54% d'entre eux affirment néanmoins ne pas regretter son prédécesseur, selon un sondage CSA pour BFMTV publié mercredi soir.

-
- © -

A la question "Vous, personnellement, regrettez-vous Nicolas Sarkozy comme président de la République?", 40% répondent de manière tranchée "non, pas du tout", et 14% "non, pas vraiment". Un total de 54%, stable par rapport à mars - à cela près qu'ils n'étaient il y a six mois que 39% à ne "pas du tout" regretter Nicolas Sarkozy, contre 15% à ne "pas vraiment le regretter".

A l'inverse, ils sont 40% à regretter l'homme qui pourrait bien faire son grand retour en politique, à la faveur d'un non-lieu dans l'affaire Bettencourt. 19% des interrogés indiquent le regrettent "beaucoup", 21% "un peu".

Les hommes le regrettent moins que les femmes

-
- © -

Et dans le détail? La nostalgie de Nicolas Sarkozy est assez homogène au sein de la population. A noter cependant qu'elle est légèrement plus élevée chez les cadres (46% en additionnant "beaucoup" et "un peu"), et nettement plus marquée chez les travailleurs indépendants (58%), les seuls à être majoritaires dans ce sentiment.

A l'inverse, ceux qui le regrettent le moins sont les hommes (59%) - contre seulement 49% des femmes -, les plus âgés (58% des 65 ans et plus, 57% des 50-64 ans et des retraités) et les ouvriers (57%).

Sympathisants FN et UDI le regrettent majoritairement

-
- © -

Sans surprise, l'ancien chef de l'Etat clive en revanche profondément les électorats de gauche et de droite. 90% des sympathisants de gauche affirment ne pas le regretter, tandis que 87% des électeurs de droite en sont nostalgiques. A noter qu'une courte majorité de sympathisants UDI (58%) et FN (54%) indiquent le regretter.

|||Méthodologie

Sondage exclusif CSA pour BFMTV, réalisé par Internet les 8 et 9 octobre 2013 sur un échantillon représentatif de 962 personnes majeures, d'après la méthode des quotas.

Mathilde Tournier