BFMTV

SONDAGE BFMTV - 86% des Français sont favorables à la déchéance de nationalité

Selon un sondage Elabe "L'Opinion en direct" pour BFMTV, près d'un Français sur neuf se dit favorable à la déchéance de nationalité en cas de condamnation pour terrorisme. Une majorité estime également que cette mesure n'est pas contraire aux valeurs de gauche.

La classe politique, de gauche comme de droite, se déchire depuis plusieurs jours sur la question de la déchéance de nationalité pour les Français binationaux condamnés pour terrorisme, maintenue par François Hollande dans le projet de réforme constitutionnelle. Du côté des Français, en revanche, la question est déjà plus tranchée.

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 86% d'entre eux se déclarent en effet favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français et condamnés "pour un crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation", par exemple un crime constituant un acte de terrorisme. 61% des personnes interrogées se disent même être "tout à fait favorables" à cette mesure.

À noter que cette proportion est plus faible aujourd'hui qu'au lendemain des attentats du 13 novembre, lorsque François Hollande s'était exprimé en faveur de cette mesure devant le Congrès réuni à Versailles. À l'époque, 94% des Français se disaient favorables à cette mesure, et 78% étaient "tout à fait favorables" à cette disposition.

Un projet considéré comme compatible avec les valeurs de gauche

Si les élus de gauche et de droite ont bien montré leurs divergences sur le sujet, l'opinion favorable des Français dépasse en revanche leurs préférences politiques. Les sympathisants de droite (93%) comme de gauche (73%) se prononcent en faveur de la déchéance de nationalité. Sans surprise, cette proportion atteint 97% chez les soutiens du Front national, tandis qu'elle tombe à 59% chez ceux du Front de Gauche comme chez ceux d'Europe-Écologie/Les Verts.

Plus étonnant, une majorité des sondés (64%) estime que le projet de déchéance de nationalité n'est pas "contraire aux valeurs de gauche". On constate même que les sympathisants de gauche sont plus nombreux à exprimer cette opinion que ceux du Front national, 64% contre 59%. À droite et au centre, ils sont 66%.

Les sympathisants de gauche sont toutefois divisés sur la question, puisque si 74% des soutiens du Parti socialiste expriment cette opinion, ils ne sont plus que 52% chez Europe-Écologie/Les Verts, et seulement 46% au Front de Gauche.

Plus d'un Français sur deux souhaite être consulté sur la question

Concernant le fait d'être consultés sur la question, les Français sont moins catégoriques. 57% des personnes interrogées se disent en effet en faveur d'un référendum sur cette mesure, 31% le souhaitant "tout à fait". 19% ne souhaitent "pas du tout" être consultées.

Le souhait d'une consultation référendaire est en revanche plus important chez les sympathisants de droite et du centre que de l'autre côté de l'échiquier politique. Seuls 47% des sympathisants de gauche souhaitent être consultés sur la question de la déchéance de nationalité, dont 51% du Front de Gauche, 46% du Parti socialiste et 40% d'Europe-Écologie/Les Verts.

À droite, les sympathisants Les Républicains rattrapent (59%) une opinion plus défavorable des sympathisants UDI (39%) et MoDem (35%). Du coté des sympathisants Front national, 82% des sondés déclarent souhaiter être consultés sur la question.

Sondage Elabe pour BFMTV, réalisé par Internet les 28 et 29 décembre 2015 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Hélène Millard