BFMTV

Nicolas Hulot est le plus apprécié des ministres du gouvernement Philippe

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire. - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

D'après un sondage Odoxa paru ce lundi, le ministre de la Transition écologique et solidaire enregistre le plus fort taux d'adhésion parmi les membres du gouvernement d'Edouard Philippe. Il est suivi de Jean-Yves Le Drian et de François Bayrou.

Deux semaines après la nomination du gouvernement Philippe, Nicolas Hulot fait figure de favori des Français. D'après un sondage Odoxa pour L'Express, France Inter et la presse quotidienne régionale, le ministre de la Transition écologique et solidaire remporte 57% d'adhésion. En deuxième position, Jean-Yves Le Drian, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, recueille 38% de sympathie parmi les personnes interrogées. Il est suivi de François Bayrou, le garde des Sceaux, avec 34%.

Le chef du gouvernement, Edouard Philippe, recueille quant à lui 55% d'opinions favorables, un chiffre 10 points plus bas que celui enregistré par Jean-Marc Ayrault il y a cinq ans. L'ancien locataire de Matignon, Manuel Valls, apparaît quant à lui en tête des personnalités les moins appréciées: 54% des Français le "rejettent". Il est suivi de Marine Le Pen, qui fait figure de repoussoir pour 53% des personnes interrogées, et par Nicolas Dupont-Aignan (48%). 

Le pari du consensus droite-gauche réussi pour Macron

58% des Français considèrent en outre qu'Emmanuel Macron est un "bon" président. Un chiffre légèrement inférieur à celui enregistré par ses prédécesseurs au début de leur mandat. Malgré tout, le nouveau président semble faire le consensus entre les différentes couleurs politiques des Français, puisqu'il recueille la majorité des suffrages chez 64% des sympathisants de gauche et 52% chez ceux de droite.

47% des personnes interrogées estiment aussi qu'il sera apte à obtenir de "meilleurs résultats" que François Hollande. Un jugement émis là aussi par les sympathisants de droite (53%) comme par ceux de gauche (44%). Ceux du Front national pensent au contraire qu'il fera "pire" que son prédécesseur (23%) ou que leur bilan sera équivalent (59%).

Intentions de vote en berne pour le PS

Enfin, concernant les législatives des 11 et 18 juin prochains, la tendance observée jusque-là dans différents sondages reste la même: La République en marche est donnée largement en tête, avec ici 29% de souhaits de victoire.

Le parti présidentiel est suivi du FN (17%), des Républicains (15%) et de la France insoumise (14%). Le Parti socialiste, lui, ne recueille que 5%, juste devant Debout la France (4%) et EELV (3%°).

Charlie Vandekerkhove