BFMTV

Les trois-quarts des Français toujours opposés à une aministie sociale

Manifestation des salariés de Goodyear, à Rueil-Malmaison, le 7 mars 2013..

Manifestation des salariés de Goodyear, à Rueil-Malmaison, le 7 mars 2013.. - -

Près de trois quarts des Français se disent hostiles au projet de loi d'amnistie des délits commis lors de conflits sociaux, selon un sondage Ifop pour Sud Ouest dimanche.

Les Français rejettent l'amnistie sociale. C'est le résultat d'un sondage Ifop pour Sud-Ouest dimanche.

73% des sondés se déclarent hostiles à ce projet de loi, contre seulement 27% qui adhèrent au texte. Dans un sondage BVA pour i-Télé, paru le 26 avril, les trois quarts des Français (75%) s'étaient déjà dits opposés au projet de loi.

L'Ifop observe que 40% de personnes interrogées, soit deux sur cinq, se disent même "très défavorables" au projet, pour seulement 7% se disant "très favorables" à celui-ci.

Les sympathisants du Front de gauche "très favorables"

Au regard de la proximité politique, ce sont les sympathisants du Front de gauche qui se révèlent les plus favorables au projet de loi, avec 54% d'adhésion, dont 36% de "très favorables".

Mais deux sympathisants PS sur trois (66%) se disent également défavorables au projet de loi, 29% d'entre eux se disant même "tout à fait défavorables".

Les plus opposés au projet sont les proches de l'UMP, neuf sympathisants sur dix se déclarant défavorables au projet (91%), dont deux tiers se disant "tout à fait défavorables" (68%).


A LIRE AUSSI:

>> Amnistie sociale: les députés PS et le gouvernement disent non

>> Amnistie sociale: le cas Goodyear divise le Parti socialiste