BFMTV

La cote de confiance de Hollande dégringole chez les Verts

Si la cote de confiance de François Hollande s'est stabilisée, celle-ci a revanche dégringolé chez les sympathisants des Verts

Si la cote de confiance de François Hollande s'est stabilisée, celle-ci a revanche dégringolé chez les sympathisants des Verts - -

La cote de confiance de François Hollande a atteint "son plus bas niveau auprès de cet électorat depuis son élection", indique lundi un sondage.

Si la cote de poularité du chef de l'Etat s'est stabilisée en juillet, celle-ci a largement dégringolé chez les Verts, révèle le baromètre Ipsos-Le Point publié lundi. En cause: l'éviction de Delphine Batho du ministère de l'Ecologie, le 2 juillet dernier.

En effet, seulement 31 % des sondés se déclarant proches des Verts disent encore soutenir François Hollande, soit une chute de 15 points en un mois. "Cela situe le chef de l'État à son plus bas niveau auprès de cet électorat depuis son élection", rappelle Le Point.

Popularité de Hollande auprès des Français stable

En revanche, la cote de confiance du président reste stable ce mois-ci (26%) par rapport à juin tandis que celle de Jean-Marc Ayrault gagne un point (28%) au cours de la même période, selon le sondage.

71% des personnes interrogées se déclarent "défavorables" à l'action de François Hollande en tant que président de la République, contre 70% en juin, 3% ne se prononçant pas (4% en juin), précise l'étude.

En ce qui concerne le Premier ministre, 64% des personnes interrogées se déclarent "défavorables" à l'action de Jean-Marc Ayrault, contre 65% en juin, 8% ne se prononçant pas (comme en juin).

Valls, Juppé, Delanoë, trio de tête

Au palmarès des leaders politiques, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls reste en tête, comme il y a un mois, mais perd 4% d'opinions favorables (50% contre 54% en juin).

Alain Juppé (UMP) reste deuxième (avec 50% d'opinions favorables contre 51% en juin) et Bertrand Delanoë troisième (avec 49% d'opinions favorables contre 47%).

L'ancien président Nicolas Sarkozy qui était au sixième rang en juin, passe au 12ème rang en perdant 6 points d'opinions favorables (40% en juillet contre 46 le mois dernier).

Autres évolutions fortes: Marine Le Pen (FN) qui était au 14ème rang, tombe au 25ème, en passant en l'espace d'un mois de 36% à 31% d'opinions favorables. Et Jack Lang (PS) qui passe du 9ème au 4ème rang en gagnant 5 points en un mois (de 42% à 47%).

Le sondage a été réalisé les 12 et 13 juillet auprès d'un échantillon de 962 personnes âgées de plus de 18 ans selon la méthode des quotas.

M.G. avec AFP