BFMTV

Sarkozy fera voter les militants UMP sur le nom "Les Républicains"

Le logo de l'UMP au siège du parti le 19 novembre 2012 à Paris

Le logo de l'UMP au siège du parti le 19 novembre 2012 à Paris - Miguel Medina, AFP/Archives

Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy fera voter les adhérents de son parti sur le nom "Les Républicains" à la veille du congrès du 30 mai, a déclaré dimanche à l'AFP Nathalie Kosciusko-Morizet, confirmant une information du JDD.

Lors d'un vote électronique les 28 et 29 mai, trois questions seront posées aux adhérents: sur les statuts, sur le nom, et sur le principe d'une liste unique pour le bureau politique, a précisé la vice-présidente déléguée de l'UMP.

Pourront voter les adhérents à jour de cotisation au 31 décembre 2014 (210.000 personnes).

Avant d'être posées à l'ensemble des adhérents, ces trois questions seront d'abord posées aux membres du Bureau politique (BP), réuni le 5 mai à Paris.

Les élections internes de l'UMP (notamment celles des présidents de fédérations au suffrage universel, ce qui est une première dans ce parti) auront lieu le 4 juillet, a également indiqué NKM. Pourront voter les adhérents inscrits au 30 juin.

Nicolas Sarkozy le 22 avril 2015 à Nice
Nicolas Sarkozy le 22 avril 2015 à Nice © JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET, AFP

Les nouveaux statuts imposent davantage de démocratie (avec la promesse d'un recours régulier au référendum interne grâce à une plateforme dédiée sur internet) et davantage de parité.

Au BP, où se côtoient membres de droit (anciens présidents de la République, anciens Premiers ministres...) et membres élus, ces derniers seront strictement paritaires. Idem pour la Commission nationale d'investiture (CNI). Au BP, il n'y aura plus de représentants des cinq courants du parti puisque ceux-ci vont disparaître.

Les élections internes du parti (notamment celles des présidents de fédérations au suffrage universel, ce qui est une première dans ce parti) auront lieu le 4 juillet, a également indiqué NKM. Pourront voter les adhérents inscrits au 30 juin.

Selon un sondage Odoxa publié à la mi-avril, deux Français sur trois, mais surtout plus d'un sympathisant UMP sur deux préfèrent UMP aux Républicains. 53% des sympathisants jugent que "Les Républicains" fait trop américain.

la rédaction avec AFP