Une supporter suisse pendant l'Euro 2008., à Bâle.
 

Le référendum populaire qui existe chez nos voisins fait rêver les gilets jaunes. Mais sa mise en place créerait un "séisme complet", d'après Gilles Toulemonde, professeur de droit constitutionnel.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire