BFMTV

Retraites: Mélenchon annonce le dépôt d'une motion de censure pour "faire de l'obstruction" à l'Assemblée

BFMTV

Jean-Luc Mélenchon annonce à BFMTV que les trois groupes de gauche se sont mis d'accord mardi soir pour déposer une motion de censure contre le gouvernement, après l'ouverture des débats à l'Assemblée nationale.

La mobilisation se poursuit en dehors de la rue. En parallèle des manifestations organisées contre la réforme des retraites, Jean-Luc Mélenchon a affirmé ce mercredi à BFMTV que les trois groupes de gauche de l'Assemblée nationale - les insoumis, les socialistes et les communistes de la Gauche démocratique et républicaine - se sont accordés pour déposer bientôt une mention de censure contre le gouvernement.

Le chef de file de La France insoumise en a fait l'annonce en marge des travaux de la commission spéciale de l'Assemblée nationale sur la réforme des retraites, qui reçoit ce mercredi les organisations patronales. Pendant quinze jours, le projet de loi va être examiné par 70 députés de tout bord, à travers des tables rondes et des auditions, notamment des partenaires sociaux.

"Une date dans l'histoire de France"

Jean-Luc Mélenchon précise que cette motion sera déposée après l'ouverture officielle des débats à l'Assemblée nationale le 17 février, afin de parasiter et retarder les débats: "Ce sera une date dans l'histoire de France", déclare le député insoumis, avant d'ajouter:

"Nous allons assumer que nous faisons de l'obstruction. De la même manière qu'un syndicaliste fait grève pendant cinquante jours et perd tout son salaire, les députés manqueraient à leur devoir s'ils n'utilisaient pas toutes les armes possibles pour retarder la décision finale", insiste-t-il auprès de BFMTV.
Thomas Soulié avec Esther Paolini