BFMTV

Retraites: Édouard Philippe "ferme" sur le principe de la réforme mais "pas fermé" à la discussion

Édouard Philippe, invité du 20 heures de TF1 le 11 décembre 2019.

Édouard Philippe, invité du 20 heures de TF1 le 11 décembre 2019. - TF1

Le Premier ministre s'exprimait quelques heures après avoir dévoilé sa réforme des retraites, qui n'a pas apaisé la grogne sociale et fait basculer plusieurs syndicats dans le camp des opposants.

"Je réponds à l'ensemble des syndicats", a indiqué Édouard Philippe ce mercredi sur TF1, alors qu'il a dévoilé les modalités de la réforme des retraites ce midi au Conseil économique, social et environnemental (Cese).

"Je suis ferme sur le principe (...) d'un système qui concernera tout le monde (...) véritablement universel", mais "je ne suis pas fermé et j'ai indiqué à l'ensemble des organisations sociales et syndicales qu'il y avait toute une série de points sur lesquels nous pouvions améliorer la réforme", a poursuivi le chef du gouvernement, citant notamment la pénibilité et la prise en compte des droits familiaux.

"Tout le monde sera gagnant", assure Philippe

"Nous ne sommes pas fermés, nous sommes déterminés", a martelé Édouard Philippe, quelques minutes après que la CFTC et la CFDT, qui se tenaient jusque-là à l'écart de la contestation, ont appelé à se mobiliser le 17 décembre contre la réforme des retraites après le discours au Cese.

"Tout le monde sera gagnant" avec la réforme, a également assuré Édouard Philippe. 

Plus tôt dans la journée, au Sénat, le chef de l'exécutif avait déjà eu un mot pour les corps intermédiaires, assurant que sa porte était "ouverte" à la discussion et sa main "tendue".

Clarisse Martin avec AFP