BFMTV

Retraites : « Crever l'abcès sur les régimes spéciaux », dit Issindou

Le député Michel Issindou affirme que "Les Français attendent cette réforme".

Le député Michel Issindou affirme que "Les Français attendent cette réforme". - -

Invité sur RMC ce vendredi matin, le député Michel Issindou, futur rapporteur du projet de loi sur les retraites, prévient qu’il faudra une réforme « d’ampleur ». Concernant les régimes spéciaux et les différences public-privé, le député se dit prêt à briser « les tabous ».

Il va falloir faire des efforts. Invité sur RMC ce vendredi matin, le député socialiste de l’Isère Michel Issindou, prochain rapporteur du projet de loi sur les retraites, a annoncé une réforme « d’ampleur ». « Les Français attendent cette réforme, ils ont compris qu’il en allait du système par répartition », pense-t-il, espérant éviter des mouvements sociaux : « C’est nécessaire. On ne peut pas continuer de payer des retraites à crédit. Le déficit est structurel. Il faut une grande et belle réforme, qui peut se passer tranquillement ».

« Un effort partagé »

Concernant les régimes spéciaux, Michel Issindou considère qu’il « faut crever cet abcès et regarder la réalité. Il y a des inégalités dans le privé comme dans le public ». Un rapprochement entre un régime du public et du privé est aussi à envisager, prévient-il : « Ce n’est pas un sujet tabou. Parfois, il y a aussi du fantasme autour de tout ça ». Les retraités eux-mêmes pourraient devoir mettre la main à la poche. « Là aussi, je pense que ce sera un effort partagé », prévient le député socialiste. « Ce sont des pistes sur la table, mais le dialogue va emmener d’autres propositions ».
Le gouvernement envisage maintenant de déposer le projet de loi « dans la deuxième quinzaine de septembre » et les députés en débattront en septembre et octobre.

Revivez le direct de Bourdin & Co de ce 24 mai

Mathias Chaillot avec Jean-Jacques Bourdin