BFMTV

Procès de François Fillon: son ancien suppléant revient sur le rôle de Pénélope Fillon

BFMTV

Marc Joulaud, l'ancien suppléant de François Fillon entre 2002 et 2007, sera jugé pour "détournement de fonds publics" à partir de lundi dans le procès des soupçons d'emplois fictifs qui vise les deux époux Fillon.

Marc Joulaud, ancien suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale qui a embauché Pénélope Fillon comme assistante parlementaire entre 2002 et 2007, est revenu ce vendredi sur RTL sur le rôle de cette dernière. Un procès sur des soupçons d'emplois fictifs, où comparaîtront les époux et l'ancien suppléant, doit débuter ce lundi.

"Est-ce que Pénélope Fillon avait un rôle d'assistante parlementaire au sens classique du terme? Bien sûr que non. Est-ce que Pénélope Fillon avait-elle un rôle auprès de son mari ou auprès de moi durant ces années, moi sur la période 2002-2007 et au-delà sur toute la carrière de François Fillon, la réponse est forcément 'oui'", a détaillé Marc Joulaud au micro de RTL.

"L'erreur a peut-être été de ne pas l'avoir dit"

Selon lui, François Fillon aurait dû assumer le rôle de sa femme. 

"Cela n'aurait posé problème à personne, l'erreur a peut-être été de ne pas l'avoir dit", a-t-il poursuivi sur RTL.

Après les révélations du Canard Enchaîné en 2017, l'ancien suppléant avait affirmé aux enquêteurs avoir suivi les instructions de François Fillon.

En 2002, lorsqu'il est élu suppléant, "Fillon me définit alors l’organisation dans laquelle nous allons fonctionner. C’est-à-dire en poursuivant la collaboration qu’il avait de longue date avec son épouse", avait-il déclaré.

Lors du procès, l'Assemblée nationale demandera 1.081.219 euros de dommages et intérêts à l'ancien Premier ministre ainsi qu'à Marc Joulaud. Ce dernier sera lui jugé pour "détournement de fonds publics".

Alexandra Jaegy