BFMTV

Pour Woerth "ce n'est pas la droite qui a perdu, c'est Fillon"

François Fillon.

François Fillon. - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

"Ce n'est pas la droite qui a été battue, c'est François Fillon qui a été empêché": au soir de la défaite du candidat Les Républicains, le sarkozyste Eric Woerth a pris ses distances avec lui sur notre plateau, sans l'accabler pour autant.

"François Fillon n’a pas pu faire campagne", a estimé Eric Woerth, alors que le député de Paris et ses lieutenants n'ont eu de cesse de dénoncer un acharnement médiatique et judiciaire. Il analyse:

"Le débat a été totalement tronqué. D’un côté on a eu Benoît Hamon, qui s’est perdu dans des circonvolutions de gauche, oubliant totalement qu’il y avait une sociale démocratie et que Manuel Valls représentait quelque chose, laissant totalement le champ libre, et de l’autre le candidat de la droite et du centre englué dans des affaires, alors q’on aurait dû avoir un débat de fond. Ça donne Emmanuel Macron."

Eric Woerth regarde d'ores et déjà vers les "troisième et quatrième tours" que sont les législatives, sans préciser s'il voit François Fillon conduire cette nouvelle bataille électorale. "Demain il y a l’élection législative, on fait la réforme du pays à l’Assemblée", a-t-il ainsi déclaré.

L.N.