BFMTV

Pour Orphelin, Wauquiez devrait démissionner de la tête des Républicains

Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - Lionel BONAVENTURE / AFP

Après les propos chocs de Laurent Wauquiez, enregistrés à son insu, le député LREM Matthieu Orphelin estime que le président de LR est à "un tournant de sa vie politique" et devrait démissionner.

Laurent Wauquiez devrait démissionner de la présidence des Républicains après ses déclarations chocs enregistrées à son insu, a estimé ce mardi le député LREM Matthieu Orphelin. 

"Il a été beaucoup trop loin"

Laurent Wauquiez "a été beaucoup trop loin, je pense que ce sera un tournant dans sa vie politique, je ne vois pas comment il peut rester à la tête des Républicains", a déclaré Mathieu Orphelin sur Sud Radio, dénonçant des propos "excessifs", "affligeants" et "graves". "Il a été beaucoup trop loin; à lui maintenant d'en assumer les conséquences", a-t-il ajouté.

"On ne peut pas dire, quand on est à la tête d'une des plus grandes formations politiques de France, que la France est une dictature, on ne peut pas dire ça devant des jeunes", rajoute Matthieu Orphelin.

"Ce ne sont pas mes affaires mais je crois effectivement qu'il ne peut pas rester à la tête des Républicains. Mais c'est aux membres de ce parti d'en décider", a-t-il ajouté, disant avoir eu "mal au cœur pour tous les militants".

"Une dictature totale en France"

Après la diffusion de propos enregistrés à son insu, comportant de graves accusations contre Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Gérald Darmanin, Laurent Wauquiez estime, dans de nouveaux extraits diffusés lundi, qu'avec Emmanuel Macron et "les guignols" de La République en Marche (LREM), qui "sont tous avec le petit doigt sur la couture", "il y a une dictature totale en France".

Sur France 2, le député LREM Hugues Renson s'est dit "choqué" par ses dires qui, selon lui, "attaquent les institutions" et "sapent les fondements mêmes de la démocratie". Hugues Renson s'est dit "consterné" par la "brutalité" de Laurent Wauquiez, son "cynisme" et son "mépris". Il ""s'attaque à toute la classe politique avec des accusations très graves".

"Il a en réalité aujourd'hui une parole qui est démonétisée, décrédibilisée, parce qu'il s'est disqualifié, il a manipulé devant des étudiants (...) tout ce qu'il y a de plus moche dans la politique, les attaques personnelles, les ragots".

"Il me fait honte, il fait honte à la classe politique", a déclaré le député de Paris, dénonçant "une ambition dégoulinante" du président de LR.

M. F. avec AFP