BFMTV

Pour Le Foll et Cambadélis, "c'est la fin du PS"

Jean-Christophe Cambadélis le 15 décembre 2015 à Paris.

Jean-Christophe Cambadélis le 15 décembre 2015 à Paris. - François Guillot - AFP

Pour Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, et Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, le Parti socialiste est définitivement enterré. Le Premier secrétaire du parti a affirmé que la refonte allait commencer dès les législatives.

Jean-Christophe Cambadélis premier secrétaire du PS et Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, ont entériné la mort du Parti socialiste après l'échec subit par Benoît Hamon lors de l'élection présidentielle, qui a obtenu seulement 6,36% des voix.

Dans un entretien au Parisien, Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture a affirmé que "c'est la fin du PS tel qu'il a vécu jusqu'ici".

"Entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron"

"Ce parti aurait dû se situer durant cette camagne dans une forme de synthèse entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron. Il va falloir regarder les choses avec beaucoup de lucidité et de responsabilité. Et puis il faut regarder ce que propose Emmanuel Macron", a t-il affirmé citant la suppression de la taxe d'habitation voulue par le candidat d'En Marche!, et la réduction du nombre d'élèves par classe comme "bonnes pistes".

Cambadélis annonce du changement dès les législatives

Pour Jean-Christophe Cambadélis, Permier secrétaire du Parti Socialiste, "le parti d'Epinay est mort et bien mort" a t-il affirmé sur les ondes de RFI. "Il est clair qu'il faudra une reconstruction voire une refondation" a t-il ajouté, affirmant vouloir commencer cette refonte dès les élections législatives.

"On va commencer d'emblée, c'est-à-dire que nous n'allons pas attendre un congrès de refondation dans un an ou je ne sais quand. Dès les élections législatives, nous allons renouveler profondément notre plateforme et surtout les candidats que nous présenterons dans cette élection. On ne reconnaîtra plus le le Parti socialiste. Il y aura des nouveaux candidats partout", a annoncé Jean-Christophe Cambadélis.

G.D.