BFMTV

Pécresse Première ministre? Juppé anticipe la formation de son hypothétique gouvernement

Le candidat à la primaire à droite cherche une personnalité "compétente et loyale". Mais n'a pas encore arrêté son choix quant à l'heureux(se) élu(e).

Alain Juppé prépare déjà son arrivée au pouvoir. Le maire de Bordeaux, candidat à la primaire de la droite, a une idée de ce qu'il attend de son futur Premier ministre. "Je veux un Premier ministre qui soit un homme compétent et loyal", affirme-t-il au Parisien (…) Je veux surtout me fonder sur la compétence, l'engagement à plein-temps et le degré de préparation".

Mais qui sera l'heureux(se) élu(e)? Pas de nom pour l'instant, même si Valérie Pécresse fait figure de favorite pour Matignon en cas de victoire d'Alain Juppé.

"Pécresse, c'est quelqu'un qui a de l'étoffe"

"Elle a toutes les compétences nécessaires, elle a la dimension pour ce type de fonction, même si tout est ouvert", dit d'elle Jean-Pierre Raffarin, soutien d'Alain Juppé. Sans cacher une seconde son intérêt pour la candidature de la présidente de la région Ile-de-France à ce poste.

"C'est une responsable politique de grande qualité, elle est très dynamique, elle a été un bon ministre, c'est quelqu'un qui a de l'étoffe, qui sait décider, qui sait travailler", ajoute-t-il. "A la fois la féminisation, à la fois la compétence, à la fois la jeunesse et la génération, Valérie Pécresse coche un certain nombre de cases".

Des ministres désignés dès la campagne

Quant au reste du gouvernement, le maire de Bordeaux prévient que s'il était qualifié pour être le candidat de la droite à la présidentielle, il commencerait dès le premier jour de sa campagne à "travailler avec les futurs ministres pour qu'ils n'arrivent pas la fleur au fusil comme c'est trop souvent le cas". Comprendre: Alain Juppé a déjà en tête les membres de son hypothétique futur gouvernement.

A. K.