BFMTV

PCF: la Conférence nationale refuse le ralliement à Mélenchon pour 2017

PCF: la Conférence nationale refuse le ralliement à Mélenchon pour 2017

PCF: la Conférence nationale refuse le ralliement à Mélenchon pour 2017 - JACQUES DEMARTHON / AFP

Les cadres du Parti communiste français se sont prononcés contre un ralliement à Jean-Luc Mélenchon pour 2017 en votant pour une candidature communiste à 53,69%.

Les cadres du Parti communiste français se sont prononcés ce samedi contre un ralliement à Jean-Luc Mélenchon pour 2017 en votant pour une candidature communiste à 53,69%. Seuls 44,31% d'entre eux se sont prononcés pour sa candidature lors d'un suffrage consultatif. C'est un désaveu pour le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, qui avait choisi Jean-Luc Mélenchon.

Les 500 délégués font donc le choix de l'autonomie, mais les militants, eux, ne voteront qu'à la fin du mois, et ce vote sera le plus important car c'est celui qui tranchera sur la décision finale. Les quelque 500.000 adhérents du PCF sont appelés à se prononcer dans leurs sections ou fédérations entre le 24 et le 26 novembre.

Un "débat partagé"

En 2011, Jean-Luc Mélenchon avait remporté haut la main la consultation interne du PCF et s'était présenté à l'élection présidentielle de 2012 sous la bannière du Front de gauche, une coalition qu'il a quittée en février dernier pour créer "La France insoumise", son propre mouvement.

"C'est la démocratie. Il y a un vote et j'en respecte la teneur", a réagi Pierre Laurent après l'annonce des résultats. Malgré ce revers personnel, il dit ne voir "aucune dramatisation dans la situation". "Il y a un débat que nous savions partagé", a-t-il ajouté. 

Charlie Vandekerkhove avec Thomas Soulié