BFMTV

Varoufakis invité d'honneur de Montebourg pour sa Fête de la rose

L'édition de la Fête de la rose 2014 avait sinéle départ de Montebourg et Hamon du gouvernement.

L'édition de la Fête de la rose 2014 avait sinéle départ de Montebourg et Hamon du gouvernement. - Jeff Pachoud - AFP

La rentrée politique d'Arnaud Montebourg promet d'être remarquée. L'ancien ministre recevra l'ancien ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, lors de sa Fête de la rose à Frangy-en-Bresse en Saône-et-Loire.

Des médias américains, anglais, allemands ou encore indiens se sont fait accréditer pour pouvoir couvrir l’événement. Les organisateurs ont fait le plein d'inscriptions. Le millésime 2015 de la Fête de la rose à Frangy-en-Bresse sera encore cette année remarqué.

L'année dernière la "cuvée du redressement" avait signé l'éviction d'Arnaud Montebourg du gouvernement, cette année le rassemblement sera consacré à l'Europe. Et pour marquer le coup l'ancien ministre de l'Economie et du Redressement productif a invité l'ancien ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis. Le motard a donné sa démission-surprise au lendemain de la victoire massive du non au référendum organisé à la hâte le 5 juillet en Grèce par le Premier ministre Alexis Tsipras.

"Les événements les ont rapprochés"

Outre les départs fracassants de leurs gouvernements respectifs et le fait de ne pas avoir leur langue dans leur poche, les deux agitateurs ont en commun leur lutte constante contre l'austérité et la politique économique de l'Allemagne. Des combats sur lesquels ils ont pu échanger cet été. Pendant son séjour remarqué en Grèce où il a été paparazzé aux côtés du ventre arrondi d'Aurélie Filippetti, l'ex-avocat a rendu visite à Yanis Varoufakis, selon Libération.

"Il y a une vraie convergence de réflexion entre Varoufakis et Montebourg, se réjouit le sénateur Jérôme Durain dans le quotidien. Ce sont deux destins qui se sont croisés, il y a une sorte de proximité entre les deux. Les événements les ont rapprochés".

"Faire parler les grands témoins"

"Frangy sera un Frangy qui discutera de l'avenir de l'Europe (...) C'est important de faire parler les grands témoins pour l'histoire mais aussi l'avenir de l'Europe. (Varoufakis) était présent dans la négociation et il a vu et entendu", fait valoir Arnaud Montebourg alors que cette invitation fait grincer des dents au PS.

Le désormais vice-président de la marque d’ameublement Habitat, qui a "renoncé à vivre de la politique", continue ainsi d'exister dans le débat public. Un an après son éviction du gouvernement, le futur papa continue de marteler qu'il "aurait voulu avoir tort" mais que les résultats économiques attestent que ses prédictions étaient prouvées. "Je ne pense pas qu'on puisse dire que ce que j'avais dit avec mon équipe ait été excessif ou erroné. Malheureusement!", a déploré mercredi le socialiste auprès de l'AFP.

Fondée en 1973 par l’ancien député de la circonscription, Pierre Joxe, cette joyeuse Fête de la rose, où l’on déguste du poulet de Bresse sera encore cette année la fête d'Arnaud Montebourg.