BFMTV
Parti socialiste

Montebourg et la fable de la Fontaine "Le Loup et le Chien" 

Manuel Valls et Arnaud Montebourg en visite en Suisse, le 12 mai 2014.

Manuel Valls et Arnaud Montebourg en visite en Suisse, le 12 mai 2014. - Philippe Desmazes - AFP

En déplacement à Nantes, le candidat à la primaire de la gauche Arnaud Montebourg a appelé Manuel Valls à prendre son indépendance, en se référant à une fable de la Fontaine.

Arnaud Montebourg, en campagne à Nantes, s'est comparé ainsi que Manuel Valls aux protagonistes de la fable de la Fontaine "Le Loup et le Chien", rapporte le Figaro.

Selon ses dires, l'ancien ministre du Redressement productif serait l'animal affamé mais libre, tandis que le chef du gouvernement occupe lui le rôle d'animal de compagnie dodu mais enchaîné. A la lecture du poème, plusieurs passages font étrangement écho à l'histoire entre les deux hommes politiques.

"Suivez-moi, vous aurez un bien meilleur destin"

Dans la fable, le Chien invite le Loup à sortir du bois, qu'il arpente depuis trop longtemps à la recherche de nourriture. "Quittez les bois, vous ferez bien:/Vos pareils y sont misérables. […] Suivez-moi, vous aurez un bien meilleur destin", écrivait Jean de la Fontaine.

Un extrait qui n'est pas sans rappeler l'appel lancé par Manuel Valls en octobre dernier, à l'occasion d'un meeting à Tours. Le chef du gouvernement avait joué la carte du grand rassemblement, en cherchant à rameuter les frondeurs.

"Je demande à Arnaud, Emmanuel, Benoît, Aurélie: qu'est-ce qui nous sépare?", s'était-il interrogé. "Qu'est-ce qui nous rapproche d'abord? D'avoir gouverné ensemble dans l'intérêt du pays et de partager des combats pour l'égalité et des valeurs, celles de la République", avait-il ajouté.

"De tous vos repas, je n'en veux aucune sorte"

Un autre passage, situé en fin de fable fait cette fois écho à la manière dont Arnaud Montebourg a quitté le gouvernement, en août 2014. Le Loup, apprenant qu'il devra être attaché pour manger à sa faim, préfère fuir:

"- Attaché? dit le Loup: vous ne courez donc pas 
Où vous voulez? - Pas toujours ; mais qu'importe? 
- Il importe si bien, que de tous vos repas 
Je ne veux en aucune sorte, 
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor." 
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor."

Dans un livre intitulé Le Bal des Dézingueurs et publié en mars dernier, Manuel Valls raconte la manière dont il a viré son ancien ministre. "Il entre dans le bureau, tranquille, en chantant à tue-tête This is the end, la chanson des Doors", se rappelle-t-il, en ajoutant: "Et là il me prend dans ses bras et il lâche: 'Allez vieux frère!' Et il s'en va…" Depuis, Arnaud Montebourg a toujours refusé de se rapprocher du gouvernement, n'hésitant pas à le critiquer sévèrement.

Manuel Valls ne doit pas avoir "le col du Chien pelé"

Dans la fable, le col du Chien est pelé par le collier qui l'asservit. Jeudi, Arnaud Montebourg a appelé Manuel Valls à se libérer de cette entrave, en prenant ses distances avec François Hollande et en s'engageant dans la course à l'Elysée.

"Qu'il mette en accord son exaspération visible contre le président et son ambition. Il sera comptable du bilan du quinquennat!", a lancé le candidat à la primaire de la gauche.

Un conseil que pourrait suivre l'actuel Premier ministre, qui a ces derniers jours sondé sa popularité, en vue peut-être d'une éventuelle candidature en 2017.

F. H.