BFMTV

Martine Aubry appelle à faire barrage au FN

BFMTV

Martine Aubry appelle au "désistement républicain" pour barrer la route au FN. Elle a notamment demandé à la candidate socialiste dans la 3ème circonscription du Vaucluse de "retirer sa candidature".

"Dans la 3e circonscription du Vaucluse, où Marion Maréchal-Le Pen est arrivée en tête (34,63%, ndlr) et où notre candidate Catherine Arkilovitch est troisième (21.98%, ndlr) et devant le risque d'élection du Front national, nous avons demandé à notre candidate de retirer sa candidature. Nous appelons à faire barrage au Front national en espérant que le candidat UMP (Jean-Michel Ferrand 30,03%, ndlr) se montre digne de ce choix", a déclaré Martine Aubry lors d'un point presse au siège du PS rue de Solférino. "Quelques déclarations de sa part sont évidemment inquiétantes mais nous faisons ce choix car pour nous c'est important", a-t-elle ajouté.

Duel fratricide Royal contre Falorni

Elle a en outre réitéré son appel à Olivier Falorni, candidat PS dissident face à Ségolène Royal dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime. "Je voudrais redire à Olivier Falorni que je lui demande de retirer sa candidature au profit de Ségolène Royal qui est arrivée en tête". Mme Aubry a mis l'accent sur d'autres cas où le désistement républicain devrait s'appliquer. "Notre position est d'une clarté totale, et avant que l'UMP se réunisse cet après-midi dans un bureau politique, je leur demande d'avoir la même clarté républicaine que nous avons dans ces élections", a affirmé la première secrétaire.

dossier :

Martine Aubry