BFMTV

Mariage homo : après les manifs, place à la bataille parlementaire

Les élus anti mariage pour tous de "l'Entente parlementaire pour la famille"

Les élus anti mariage pour tous de "l'Entente parlementaire pour la famille" - -

C'est mardi que débute à l'Assemblée nationale l'examen du projet de loi sur le mariage pour tous. A droite, on a déjà prévu une armada d'amendements pour faire durer les débats le plus longtemps possible.

Le grand jour approche pour le texte sur le mariage pour tous : c'est mardi que les députés entament l'examen du projet de loi. Un débat parlementaire qui promet d'être âpre, mais surtout long, puisque l’Assemblée doit rester ouverte pendant deux semaines non-stop, nuit et week-end compris.

Plus de 5.000 amendements déposés

Après la rue, l'opposition de droite entend continuer sa résistance dans l'hémicycle sous la bannière de l'"Entente parlementaire pour la famille", un collectif de plus de 200 parlementaires de l'UMP et de l'UDI. Les députés ont déjà déposés plus de 5.000 amendements pour faire durer les débats en longueur. Chef de file des "anti", le député UMP Hervé Mariton a promis une semaine très longue.

Le gouvernement refuse de passer en force

Pas de quoi faire plier le gouvernement, qui reste déterminé à faire adopter cette promesse de campagne de François Hollande. Mais il ne veut surtout pas donner le sentiment de passer en force. Le ministre des Relations avec le parlement l’assure, les débats dureront autant que nécessaire : pas question de limiter à l’avance leur durée avec la mise en place d’un temps programmé. Pour les parlementaires, il faudra donc se préparer au marathon.

Thomas de Rochechouart et Jérémie Brossard