BFMTV

Après le renoncement de Sarnez, Fesneau élu président du groupe Modem à l'Assemblée nationale

Le député de Loir-et-Cher a été élu ce dimanche président du groupe Modem de l'Assemblée nationale à l'unanimité. Il était le seul candidat en lice.

Marc Fesneau a été propulsé à la tête du groupe Modem à l'Assemblée nationale. Le député de Loir-et-Cher a été élu ce dimanche à l'unanimité des 42 députés du parti centriste allié de la République en Marche, selon plusieurs élus Modem. Il a été désigné à la mi-journée à l'issue d'un vote à bulletins secrets lors d'un séminaire près du Palais Bourbon.

Le parti présidé par François Bayrou a immédiatement tweeté un message de "félicitations" à celui qui est également secrétaire général du Modem.

Marielle de Sarnez présidente de commission

Marc Fesneau, âgé de 46 ans, était le seul candidat à briguer la présidence du groupe à l'Assemblée. Alors que l'on attendait un duel entre lui et Marielle de Sarnez, l'ancienne ministre a renoncé à se présenter:

“Je crois qu’il faut remettre les choses dans leur contexte, je ne brigue rien du tout. (...) Ce sont des questions qui n’ont pas de fondement”, a-t-elle déclaré ce dimanche matin.

L'ancienne ministre des Affaires européennes est dans la tourmente depuis l'ouverture d'une enquête pour emplois fictifs présumés au Modem, dans laquelle elle est personnellement citée. Suite à ces suspicions, elle avait pris la décision de quitter le gouvernement en début de semaine.

La vice-présidente du Modem n'est pourtant pas laissée sur le banc de touche par les membres de son parti. Elle a indiqué à l'AFP avoir été "désignée à l'unanimité par le groupe comme future présidente de commission".

Marc Fesneau habitué aux victoires larges

Aux législatives, Marc Fesneau, soutenu par le parti macroniste, l'avait aisément emporté au second tour dans la 1ère circonscription du Loir-et-Cher face au candidat FN Michel Chassier avec 69,15% des suffrages, sans pour autant réduire l'abstention (54,93%).

Maire de la petite commune de Marchenoir (Centre-Val de Loire) et président de la communauté de commune de Beauce Val de Loire, ce directeur d'un institut de formation d'élus a adhéré au centre en 2002. Diplômé de Sciences-Po après avoir repris ses études à 30 ans, Marc Fesneau a été directeur du développement local à la chambre d'agriculture du Loir-et-Cher.

Céline Penicaud avec AFP