BFMTV

Affaire Hollande-Gayet: Jacob fustige "l'amateurisme" du président

Christian Jacob

Christian Jacob - -

Le patron des députés UMP Christian Jacob avait annoncé qu'il allait interroger Jean-Marc Ayrault sur la sécurité du président de la République.

Le patron des députés UMP Christian Jacob l'avait annoncé tôt ce mardi. A l'Assemblée nationale, il comptait bien interroger le Premier ministre Jean-Marc Ayrault au cours de la séance des questions d'actualité sur la polémique autour de la révélation par Closer d'une liaison de François Hollande avec l'actrice Julie Gayet et sur la sécurité du président de la République.

"Ne comptez pas sur nous pour juger la vie du président de la République, a-t-il attaqué. Reste la question de sa sécurité [...] Comment est-il possible que le président de la République soit suivi pendant une longue période sans que personne ne s'aperçoive de rien? Peut-il décider lui-même de son niveau de protection? Sa protection ne doit souffrir d'aucun amateurisme. Il doit prendre conscience de sa fonction".

"Aucune confusion"

"Le président de la République n'a jamais opéré de confusion entre sa vie privée et sa fonction publique. [...] Je vous invite dans quelques instants à regarder votre télévision, a rétorqué Jean-Marc Ayrault. Le président de la République n'a qu'une préoccupation: l'avenir de la France et la bataille pour l'emploi".

"Vous prétendez défendre la fonction du chef de l'Etat et vous ne faites rien d'autre que d'essayer de l'abimer", a-t-il reproché à Christian Jacob.

Le Premier ministre a aussi mis en garde l'opposition contre toute tentative "d'instrumentaliser tel ou tel aspect véhiculé par la presse people".

Samuel Auffray