BFMTV

Paris sera plus strict sur les centrales nucléaires, dit Fillon

La centrale nucléaire de Tricastin, dans la vallée du Rhône. La France fixera des conditions plus sévères pour l'explortation de centrales après la catastrophe au Japon et n'hésitera pas à fermer un site qui ne répondrait pas à tous les critères de sécuri

La centrale nucléaire de Tricastin, dans la vallée du Rhône. La France fixera des conditions plus sévères pour l'explortation de centrales après la catastrophe au Japon et n'hésitera pas à fermer un site qui ne répondrait pas à tous les critères de sécuri - -

La France fixera des conditions plus sévères pour l'exportation de centrales nucléaires après la catastrophe au Japon, a déclaré jeudi François Fillon.

De même, elle n'hésitera pas à fermer une centrale nucléaire française s'il apparaissait qu'elle présente le moindre risque après les tests de résistance décidés par le gouvernement, a ajouté le Premier ministre sur France 2.

François Fillon a souligné qu'une des conséquences des événements au Japon était de conduire à formuler "des exigences plus sévères" pour l'exportation des technologies nucléaires à l'étranger.

"Désormais, nous ne pourrons exporter de centrales nucléaires que dans des pays qui auront atteint un niveau de développement et un niveau de maîtrise de la technologie et de la capacité à faire face à des événements auxquels on assiste", a-t-il dit.