BFMTV

Nouvelle-Calédonie: fier du résultat, Macron veut intensifier le dialogue

Le chef d'Etat souligne que le "non" à l'indépendance est "une marque de confiance dans l'avenir de la République française".

Rendez-vous prévu de longue date en marge du référendum d'autodétermination qui se tenait ce dimanche en Nouvelle-Calédonie, Emmanuel Macron s'est exprimé en milieu de journée depuis l'Elysée. Le président de la République a réagi à la victoire du non à l'indépendance avec 56,4% des voix selon les résultats définitifs.

Dans un premier temps, le chef d'Etat s'est félicité de la tenue du référendum. "Nous avons garanti la loyauté et la sincérité de ce scrutin, et je tiens à féliciter les forces politiques calédoniennes pour leurs actions."

"Les électeurs ont pu choisir souverainement, en pleine conscience des choses."

Quant aux résultats, confirmés par le Président, ce dernier a tenu à exprimer sa fierté "en tant que chef de l'Etat que la majorité des Calédoniens aient choisi la France, une marque de confiance dans l'avenir de la République française. Cette fierté, chacun peut la ressentir et la partager." 

"C'est une immense fierté que nous ayons passé cette étape historique", a-t-il ajouté.

Main tendue aux indépendantistes 

Aux vaincus, le locataire de l'Élysée a expliqué comprendre leur "déception" et souhaite intensifier le dialogue.

"L'état s'est engagé auprès de la Nouvelle-Calédonie à maintenir la dignité de toutes les composantes de la société, autour de la liberté, l'égalité et la fraternité. Nos valeurs sont celles de la République Française, au-delà de nos divergences, dans l'humilité et le respect."

Emmanuel Macron avertit, il souhaite se "tourner vers l'avenir et construire une Nouvelle-Calédonie forte et tournée vers demain."

Ce scrutin n'est toutefois pas le point final aux velléités indépendantistes. En cas de victoire du "non", comme c'est le cas aujourd'hui, l'accord de Nouméa prévoir la tenue de deux nouveaux scrutins, en 2020 puis en 2022 si ce dernier est de nouveau rejeté.
Hugo Septier