BFMTV

Nicolas Dupont-Aignan appelle à ramener tous les migrants "au point de départ"

Nicolas Dupont-Aignan vendredi matin sur BFMTV et RMC

Nicolas Dupont-Aignan vendredi matin sur BFMTV et RMC - BFMTV

Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et président du mouvement Debout la France, était ce vendredi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

Face à la crise humanitaire des migrants de l'Aquarius, Nicolas Dupont-Aignan appelle ce vendredi sur notre antenne à "casser le système mafieux de passeurs qui exploitent la misère humaine, instrumentalisent les ONG et nous culpabilisent".

"Les ONG", poursuit le député de l'Essonne, "partant d'une bonne intention, sont complices des passeurs. Un rapport de Frontex (l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, NDLR) accuse les ONG, en allant chercher les migrants à la limite des eaux territoriales libyennes, de participer inconsciemment et involontairement à un système mafieux de passeurs, qui en sont au point d'envoyer des migrants sur des Zodiac dégonflés, pour que les ONG les récupère".

"Emmanuel Macron a été bien hypocrite"

"Il faut sauver bien sûr les gens qui se noient, mais une fois qu'on les a sauvés, on les ramène systématiquement au point de départ. Si on n'a pas le courage de faire ça, on alimente un cercle infernal: les passeurs exploitent la misère humaine. Monsieur Salvini (le ministre de l'Intérieur et chef de file de l'extrême droite italienne, NDLR) a eu le courage de prendre des responsabilités, et monsieur Macron a eu bien tort de l'accabler, car c'est bien hypocrite".

Nicolas Dupont-Aignan appelle à "rétablir des frontières nationales et des frontières européennes": "J'en ai assez qu'on culpabilise les Français, il n'y a pas un pays plus généreux que la France, économiquement, socialement".

A.L.M.