BFMTV

Municipales à Paris:"Il faut établir des règles claires" pour désigner le candidat LaREM assure Villani

Selon un sondage Ifop-Le Journal du dimanche, Cédric Villani obtiendrait 23 % d’intentions de vote

Selon un sondage Ifop-Le Journal du dimanche, Cédric Villani obtiendrait 23 % d’intentions de vote - AFP

Le député de l'Essonne, candidat à l'investiture en Marche pour la mairie de Paris est notamment revenu sur le processus de désignation du candidat LREM.

Depuis plusieurs semaines, une question trotte dans la tête des ténors de la République en Marche: qui sera le candidat à la mairie de Paris aux municipales 2020? Avec déjà six candidats intéressés par l'investiture, les esprits s'échauffent. Mercredi, Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat au numérique annonçait ainsi officiellement sa candidature à l'investiture devançant le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. 

"Nous allons nous entendre sur la façon de choisir un candidat"

"Nous parlons entre nous du processus d'investiture. Nous allons organiser une réunion avec tous les candidats pour s'entendre sur les règles et sur la façon de faire ce choix", explique Cédric Villani, député de l'Essonne et candidat au micro de BFM Paris. Ce dernier avait néanmoins déploré début mars le manque de clarté du processus de désignation du candidat et réclamé une clarification. 

Le délégué général du parti Stanislas Guérini avait juste alors annoncé la tenue d'une commission nationale d'investiture pour désigner le candidat en avril. 

"C'est bien qu'il y ait de la diversité"

"Les six candidats arrivent chacun avec leur parcours, leur personnalité et leur façon de faire de la politique. C'est bien qu'il y ait de la diversité. C'est ce qui a séduit dans la République en Marche et c'est pour cela que je me suis engagé dans le mouvement", a ajouté Cédric Villani. "Mon profil, c'est un profil issu de la société civile, issue du monde de la recherche internationale, sensible aux grands enjeux planétaires et qui veut travailler à faire entrer la société dans le XXIème siècle."

Le député de l'Essonne multiplie les rencontres avec les Parisiens. Ce jeudi soir, il participe à un débat sur les enjeux de sécurité à Paris avant d'intervenir vendredi lors d'une rencontre organisée à l'occasion de la journée internationale du droit des femmes. "

"Etre maire de Paris c'est avant tout un travail d'équipe. Un travail où on rassemble les énergies. Je travaille depuis des mois à rassembler autour de moi des bénévoles et des experts", a t-il commencé. Et d'ajouter: "C'est aussi être maire de tous les Parisiens et de toutes les Parisiennes. C'est pour cela que je multiplie les rencontres avec les Parisiens", a t-il expliqué, insistant sur le fait que l'un de ses combats majeurs pour Paris reste l'écologie. 

Cyrielle Cabot