BFMTV

Municipales à Paris: Anne Hidalgo officialise sa candidature à sa réélection

Pour cette nouvelle campagne, la candidate socialiste est soutenue par Paris en Commun, une alliance de socialistes, de membres de Générations, de communistes mais aussi de personnalités de la société civile comme Audrey Pulvar.

Après plusieurs mois à maintenir faussement le suspens, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a officiellement annoncé sa candidature à sa réélection ce samedi soir dans les colonnes du Parisien.

"Oui. Je suis candidate à un nouveau mandat de maire de Paris", déclare Mme Hidalgo, 60 ans, ajoutant que la question écologique sera le socle de son projet pour la capitale où la gauche est au pouvoir depuis 2001.

"Je souhaite poursuivre l'action engagée en 2001 et amplifiée en 2014. C'est désormais une course contre la montre. Nous avons dix ans pour agir face à l'urgence climatique", ajoute celle qui fut l'adjointe de Bertrand Delanoë avant de lui succéder dans une ville où la gauche est au pouvoir depuis dix-neuf ans.

>> Anne Hidalgo sera l'invitée de Jean-Jacques Bourdin pour RMC-BFMTV ce lundi à 8h30

Elle assure aussi qu'elle ne sera "pas candidate à la présidentielle de 2022" si elle est réélue, alors que certains adversaires la soupçonnent de vouloir se servir de Paris comme d'un tremplin pour l'Elysée.

"Finir correctement le mandat" 

Depuis plusieurs semaines, la maire de Paris maintenait ce secret de Polichinelle. "Elle avait le souhait de finir correctement son mandat, sans confondre les échéances. Quand on est maire, c'est pour six ans, pas pour cinq ans et demi", avait expliqué son premier adjoint, Emmanuel Grégoire, sur notre antenne jeudi dernier.

Mais dès fin décembre, Anne Hidalgo ne cachait plus son impatience à lancer sa campagne alors que celles de ses rivaux battaient déjà leur plein depuis plusieurs semaines. Vendredi, lors de ses derniers vœux de sa mandature devant le Conseil de Paris, elle avait ainsi affirmé que si "un mandat dure six ans", les transformations engagées "se réalisent sur un temps beaucoup plus long".

En tête des intentions de vote selon un sondage Ifop

Pour cette nouvelle campagne, la candidate socialiste est soutenue par Paris en Commun, une alliance de socialistes, de membres de Générations, de communistes mais aussi de certains membres de la société civile comme Audrey Pulvar.

Par ailleurs, si Anne Hidalgo s'était présentée en 2014 comme tête de liste du 15e arrondissement, elle a, cette fois-ci, préféré se placer en deuxième position de la liste du 11e arrondissement. 

Selon un sondage Ifop commandé par l'équipe de Cédric Villani et relayé par la presse en décembre, Anne Hidalgo arrive en tête des intentions de vote avec 22,5%, suivie de Benjamin Griveaux, ex-aequo avec la candidate LR Rachida Dati (17%), devant Cédric Villani (14%) et l'écologiste David Belliard (12,5%).

Anne Hidalgo organisera son premier meeting de campagne lundi soir auprès de militants Paris en Commun.

dossier :

Anne Hidalgo

Cyrielle Cabot avec AFP