BFMTV

Migrants: le maire de Grande-Synthe interpelle Macron sur Twitter

Damien Carême

Damien Carême - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Damien Carême a nommément interpellé le président de la République mardi en publiant sur Twitter des photos illustrant la dureté des conditions de vie de jeunes migrants dans sa commune.

Ce mercredi, le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté publiquement son "plan migrants". Le chef du gouvernement a évoqué sa volonté de répondre aux "exigences de dignité, d'efficacité et de solidarité". Entre autres, il a formulé cet impératif: "nous devons également développer l'offre d'hébergement pour les demandeurs d'asile". 

Damien Carême, maire écologiste de Grande-Synthe (Nord), a dû suivre avec attention les déclarations de Matignon. La veille, sur Twitter, il s'était adressé à Emmanuel Macron, voulant attirer son attention sur l'inhumanité des conditions d'existence des migrants vivant dans un camp de fortune dans le bois de Puythouck, situé au sein de sa commune, depuis que le camp de Grande-Synthe a flambé en avril dernier. 

Des photos accablantes

Damien Carême a publié trois photos sur le réseau social. Les instantanés montrent des enfants dans un dénuement particulièrement vif. Sous la première image, l'élu s'exclame: "Ceci est une photo d'un enfant réfugié sur ma commune. C'est inhumain! Je ne le supporte plus."

La deuxième photo dévoile un enfant dormant à même le sol.

Le dernier cliché montre un enfant qui semble jouer avec des détritus sur une bâche.

Robin Verner