BFMTV

Masques gratuits à l'école: "un débat sincèrement fou", pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron le 17 août à Bormes-les-Mimosas.

Emmanuel Macron le 17 août à Bormes-les-Mimosas. - ERIC GAILLARD

Le chef de l'État s'est étonné, ce vendredi, du débat autour de la distribution de masques gratuits pour lutter contre le Covid-19. Il a défendu la position du professeur Didier Raoult sur le masque.

Devant la presse présidentielle ce vendredi, Emmanuel Macron a évoqué les tensions entre Paris et Marseille sur la gestion du coronavirus, estimant que "l'identité de Marseille" s'était construite en opposition à Paris.

"Si ça permet de faire fonctionner les instances locales entre elles je m’en félicite. Il y eu un travail très intense du préfet, de l’ARS et des autorités locales", a-t-il déclaré, évoquant ensuite la figure de Didier Raoult pour illustrer ses propos.

"Le professeur Raoult a fait lui-même l’éloge du masque beaucoup mieux que je ne saurais le faire, en expliquant que non seulement cela participait de la stratégie de protection, mais il a raison sur le plan psychologique: porter le masque et le voir porté, cela accroît notre vigilance".

L’exécutif a été "généreux sur le plan social"

Interrogé sur le risque d'explosion sociale en cette période de crise économique et sociale, le chef de l'État a fait part de son étonnement face au débat autour de la distribution de masques gratuits.

"On a eu un débat sur les masques gratuits sincèrement fou!", s'est exclamé Emmanuel Macron devant la presse présidentielle, considérant que la réponse de l’exécutif français avait été "à la hauteur" et "généreux sur le plan social".

"Quel pays au monde distribue autant de masque gratuits que nous?", a défendu Emmanuel Macron face aux journalistes. "55 millions de masques ont été distribués", a-t-il fait savoir.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV