BFMTV

Marine sur un petit nuage

Les Coulisses de la Politique, de Jean-François Achilli, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC

Les Coulisses de la Politique, de Jean-François Achilli, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC - -

Marine Le Pen fête son 1er mai sur un petit nuage, celui des sondages qui la portent au zénith. Et sous les nuages, ceux du mauvais temps. La patronne du FN veut jouer les tous premiers rôles.

Ce 1er mai, « ça va être bien. Sauf s’il pleut ». Marine le Pen s’en remet à la météo, elle qui table, comme l’an dernier, sur la présence de 10 000 personnes au pied de la statue de Jeanne d’Arc. Avec un œil vigilant sur les groupuscules qui ont accompagné ces manifs anti-mariage homosexuel auxquelles elle n’a pas participé. « Si les crânes rasés viennent semer la pagaille, nous les expulserons », prévient la dirigeante du FN. « Je vais appeler à la concorde nationale, dans mon discours, tout à l’heure, place de l’Opéra », annonce Marine Le Pen, qui va une fois de plus renvoyer dos-à-dos UMP et PS. Ne lui dites plus qu’elle est d’extrême droite. Elle revendique désormais d’être « nationale », point à la ligne. Quant à son père, abonné aux dérapages, il n’est pas prévu qu’il s’exprime. La passation de pouvoir est achevée.

Fera-t-elle allusion aux affaires qui secouent les partis traditionnels?

Elle ne dira pas un mot de Jérôme Cahuzac, dont le compte suisse il y a 20 ans a été ouvert par le frontiste Philippe Péninque. Ni même de la suspicion qui pèse sur Claude Guéant, et sa vente de tableaux à 500 000 euros, qui jette un voile sur la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy. Marine Le Pen y fera allusion d’un trait de plume : « on ne va pas faire la litanie des mises en examen tous azimuts », dira-t-elle devant ses militants, avant d’attaquer sur les thèmes qui font aujourd’hui progresser le Front National : le chômage, la dette, l’Europe.

Marine le Pen, que tous les sondages donnent grande bénéficiaire de la crise…

Celui de l’institut CSA qui la porte au deuxième tour face à Nicolas Sarkozy, avec un François Hollande disqualifié, la fait sourire. Mais la présidente du FN préfère mettre le cap sur les municipales l’an prochain, avec l’objectif de s’implanter durablement dans les communes et dans les grandes villes.

En attendant, elle poursuit son discret tour de France

Elle appelle ça la « TDO », la tournée des oubliés. Prochaine étape samedi. Devinez où ? A Villeneuve-sur-Lot, chez Jérôme Cahuzac, où elle va mettre en selle le tout jeune Etienne Bousquet Cassagne, candidat à la législative partielle dans l’ancien fief de l’ex-ministre du Budget. Marine Le Pen en est convaincue : avec ces affaires qui choquent les Français - le feuilleton Claude Guéant arrive à point nommé - elle n’a rien d’autre à faire qu’attendre. Et comme le disent ses amis, « se baisser pour ramasser ».

Ecoutez ici les Coulisses de la Politique de Jean-François Achilli de ce mercredi 1er mai

Jean-François Achilli|||

Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV

Il intègre la rédaction de France Inter en 1998, puis le service politique en 2000, dont il prend la direction en septembre 2008. Il rejoint RMC en décembre 2012 comme directeur de la rédaction et éditorialiste RMC/BFMTV.

>> Suivez-le sur Twitter @jfachilli

Jean-François Achilli