BFMTV

Marine Le Pen qualifie "d'inadmissible" l'occupation du Panthéon par des "gilets noirs"

Marine Le Pen - Image d'illustration

Marine Le Pen - Image d'illustration - Lionel BONAVENTURE / POOL / AFP

"En France, le seul avenir d'un clandestin devrait être l'expulsion, car c'est la loi", a-t-elle notamment écrit.

Quelques heures après que, ce vendredi en début d’après-midi, le Panthéon à Paris a été occupé par plusieurs centaines de "gilets noirs" qui dénoncent la situation des sans-papiers, les politiques s'emparent du dossier.

Sur Twitter, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen s'est montrée scandalisée, qualifiant "d'inadmissible" de "voir des clandestins revendicatifs occuper, en toute impunité, ce haut lieu de la République".

"En France, le seul avenir d’un clandestin devrait être l’expulsion, car c’est la loi", conclut-elle.

En fin d'après-midi, l'occupation s'est terminée dans le calme. 

Hugo Septier