BFMTV

Manuel Valls enfariné à Strasbourg par un opposant au 49.3

Le candidat Manuel Valls s'est rendu ce jeudi à Strasbourg pour un déplacement de campagne sur le thème de la sécurité. Alors qu'il s'apprêtait à entrer dans un café, l'ancien Premier ministre a reçu un sac de farine sur la tête.

Manuel Valls ne s'attendait pas à un tel accueil. En déplacement ce jeudi au marché de Noël de Strasbourg, le bain de foule de l'ancien Premier ministre et candidat à la primaire à gauche a été perturbé, devant nos caméras. Au moment d'entrer dans le café "Broglie" pour échanger avec militants et élus, l'ancien Premier ministre a reçu un plein sac de farine sur la tête.

Au moment de son geste, l'homme d'une trentaine d'années, qui est arrivé en courant, a crié: "49.3, on n'oublie pas. On ne pardonne pas".

L'auteur interpellé

L'agresseur a rapidement été interpellé par les services de sécurité, puis interrogé dans un fourgon de police. L'ex Premier ministre est, quant à lui, resté impassible, s'essuyant le visage avec un mouchoir avant de s'installer dans cet établissement qui jouxte le marché de Noël.

Un événement qui ne semble pas avoir beaucoup perturbé l'ancien Premier ministre. Selon une journaliste du Figaro sur place, il a même ironisé: "Ce sont les joies de la campagne il n'y a aucun problème, la farine sans gluten c'est un bon présage". 

Il y a une semaine, Manuel Valls a bousculé la campagne pour la primaire, en avançant la proposition choc d'une suppression du 49.3, arme controversée qu'il a utilisée pour imposer la loi Travail.

dossier :

Manuel Valls

Pierjean Poirot avec Céleste Joseph