BFMTV

Macron défend la réouverture des écoles, pour "lutter contre les inégalités sociales et de destin"

Le président Emmanuel Macron, le 24 avril 2021 à Paris

Le président Emmanuel Macron, le 24 avril 2021 à Paris - Bertrand GUAY © 2019 AFP

Le président de la République a souhaité "une bonne rentrée à tous" dans un tweet sur son compte officiel. Il est attendu ce lundi matin dans une école de Melun (Seine-et-Marne).

Emmanuel Macron a maintenu son calendrier: les écoles maternelles et primaires rouvrent bien ce lundi, une semaine avant les collèges et les lycées, malgré le maintien de l'épidémie à un niveau élevé - autour de 30.000 cas de Covid-19 confirmés par jour. "L'école permet de lutter contre les inégalités sociales et de destin", justifie le président de la République dans un tweet. "C'est pourquoi nos enfants doivent pouvoir continuer à s'y rendre et à apprendre, avec un protocole strict."

Dans son message, le chef de l'État souhaite une "bonne rentrée à tous", tout en appelant les élèves à continuer d'"appliquer les gestes barrières". "Souvenons-nous de la chanson", note Emmanuel Macron, sans doute en référence à la vidéo produite par les Youtubeurs McFly & Carlito après un défi lancé par l'Élysée.

Un retour à l'école jugé "essentiel"

"À nouveau", la réouverture des écoles, "c'est un pari", estime un "fidèle d'Emmanuel Macron", cité par Le Parisien, avant de se reprendre et d'évoquer finalement une "volonté farouche" du président de la République: "Il veut à tout prix ouvrir."

"C'est essentiel de faire revenir à l'école les enfants", a martelé dimanche sur LCI le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, en estimant que l'institution "n'est pas responsable en soi de l'épidémie" et que les établissements scolaires sont des lieux "où on respecte plus les gestes barrières" qu'ailleurs.

Le président de la République et le ministre de l'Éducation nationale doivent se rendre ce lundi matin dans une école de Melun (Seine-et-Marne).

M.D. avec AFP