BFMTV

Lyon: onze conseillers municipaux se détournent de Gérard Collomb

David Kimelfeld avec Gérard Collomb

David Kimelfeld avec Gérard Collomb - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Onze élus ont annoncé mardi la création d'un nouveau groupe politique au sein du Conseil municipal de Lyon. Tous soutiennent David Kimelfeld et Georges Képénékian.

C'est une nouvelle fracture dans la guerre qui oppose Gérard Collomb à David Kimelfeld pour les prochaines élections métropolitaines. Onze conseillers municipaux ont annoncé mardi créer un nouveau groupe politique au sein du Conseil municipal de Lyon.

Des soutiens de David Kimelfeld

Nommé "Progressistes et républicains", il va être présidé par Myriam Picot, maire du 7e arrondissement. A ses côtés, Michel Le Faou, Guy Corrazol, Loic Graber, Sylvie Palomino, Anne Brugnera, Hubert Julien-Laferrière, Thomas Rudigoz, Jean-Louis Touraine. Tous sont des soutiens de David Kimelfeld, candidat à la présidence de la Métropole, et Georges Képénékian, candidat à la mairie de Lyon, qui font aussi partie de ce nouveau groupe. 

"A cette liste se joindront Béatrice Gailliout, maire du 5e et Catherine Panassier, maire du 3e, ainsi que des conseillers municipaux, des adjoints et conseillers d’arrondissement", indique le communiqué transmis par les élus.

"Nous souhaitons porter une parole plus libre, plus autonome, dans une majorité à laquelle nous appartenons", précisent-ils, affirmant vouloir "œuvrer à un réel équilibre entre dynamisme économique, développement urbain, écologie et solidarité". 

Le prochain conseil municipal le 18 novembre prochain s'annonce compliqué pour Gérard Collomb.

Benjamin Rieth