BFMTV

Sarkozy: "en mai 2012 quand j'ai appelé Hollande, il avait l'air étonné de son propre score"

Nicolas Sarkozy affectionne les piques bien senties adressées à son rival François Hollande. Lorsqu'on lui demande pourquoi il a échoué face au candidat socialiste en 2012, le président du parti Les Républicains rappelle qu'en 2008, "le monde s'est écroulé. Il y a eu une crise économique stratosphérique et mon travail avec Angela Merkel a été de sauver les Français, et pas un Français n'a perdu un seul centime d'économie dans cette crise." Autre explication? "En 2012, c'était le troisième mandat de la droite, cela faisait 17 ans que la droite et le centre étaient au pouvoir", rappelle Nicolas Sarkozy, qui s'exprimait sur RTL

"Sans doute ai-je aussi commis beaucoup d'erreurs", concède enfin l'ancien président de la République, qui rappelle son score de 48,36% des voix à la présidentielle. Et de conclure par un tacle: "quand j'ai eu François Hollande au téléphone pour le féliciter, j'ai bien senti qu'il était content d'avoir gagné... Mais qu'il était étonné de son score". 

A. K.