BFMTV

Réforme ferroviaire: Mariton appelle l'UMP à "laisser passer le texte"

Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton à la tribune de l'Assemblée nationale.

Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton à la tribune de l'Assemblée nationale. - -

Le député UMP de la Drôme a appelé ses pairs à ne pas "compliquer la tâche du gouvernement" alors qu'une grève des cheminots pour protester contre ce texte paralyse en partie le trafic.

Le député et candidat à la présidence de l'UMP Hervé Mariton a appelé dimanche la droite à avoir "une attitude responsable" face au conflit social à la SNCF et à "ne pas compliquer la tâche du gouvernement" lors du débat parlementaire.

"Le texte du gouvernement" sur la réforme ferroviaire, au coeur de la grève à la SNCF, "n'est pas un progrès", a-t-il ainsi estimé sur Europe 1. Mais selon lui, "ce que veulent les syndicats, c'est reculer davantage." "Il faut laisser passer ce texte", a-t-il alors explicité, en "essayant de fair een sorte que le gouvernement s'en sorte."

Ne pas "compliquer la vie des passagers"

Curieuses paroles, venant d'un élu de l'opposition? "On n'est pas là pour compliquer la vie des passagers, ni pour compliquer l'avenir du système ferroviaire français", estime l'élu de la Drôme.

"Si nous, dans l'opposition, nous sommes capables d'être suffisamment intelligents pour dire 'oui, on pourrait faire mieux mais on est dans une situation de crise, on est responsables, on laisse passer le texte sans trop d'encombres' (...), le Parlement dit stop à la grève et on fait cette réforme qui est un petit recul, mais moins pire que celui que veulent la CGT et Sud. A ce moment-là, le politique aura imposé sa voie!", estime Hervé Mariton.

M. T. avec AFP