BFMTV

Primaire à droite: Sarkozy reconnait sa défaite et votera Fillon

-

- - -

L'ancien président de le République, Nicolas Sarkozy est arrivé troisième au premier tour de la primaire de la droite et du centre. Il a reconnu sa défaite et annonce qui va aborder une "vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques".

Peu après 22h, Nicolas Sarkozy s'est exprimé. Arrivé en troisième position, il ne sera pas présent au seconde tour. Dans un discours de défaite, il a appelé à voter François Fillon. 

"J’ai voulu les primaires, elles sont un succès populaire. La page des guerres fratricides de notre famille est donc tournée. L’action de rassemblement lancée il y a deux ans, a donc porté ses fruits." "Je ne suis pas parvenu à convaincre une majorité. Je respecte ce choix. Je voudrais féliciter François Fillon et Alain Juppé qui sont qualifiés pour le second tour. J’ai travaillé en confiance avec chacun d’eux."

"Bonne chance à la France"

"J'ai beaucoup d'estime pour Alain Juppé, mais les choix politiques de François Fillon sont plus proches [...]. Je voterai François Fillon"

Nicolas Sarkozy en direct de son QG, qui a aussi demandé à ses électeurs, ciblant le Front national, "de ne jamais emprunter la voie des extrêmes" pour la présidentielle 2017. Puis, sobrement, l'ancien président a conclu son discours:

"Il est donc temps pour moi d'aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques. Bonne chance à la France. Tout ce qui touchera la France me touchera personnellement, je n'ai aucune amertume, je souhaite le meilleur pour mon pays."

Près de quatre millions d'électeurs se sont déplacés ce dimanche pour choisir celui qui portera les valeurs de la droite et du centre pour la présidentielle. Selon les derniers résultats, François Fillon est largement en tête avec 44% des votes. Il est suivi par Alain Juppé (28.1%) et Nicolas Sarkozy (21,1%).

Elodie Hervé