BFMTV

Pécresse: "Je demanderai une compensation pour les voyageurs" de la SNCF

Valérie Pécresse, présidente Les Républicains du conseil régional d'Ile-de-France, est ce mercredi matin l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

Invitée mercredi matin sur BFMTV et RMC alors que se poursuit le mouvement de grève à la SNCF, Valérie Pécresse juge qu'"aujourd'hui, il n'y a plus aucune raison de faire grève, parce que la loi El Khomri n'impacte pas la SNCF. Deuxièmement, sur les revendications catégorielles, la SNCF a tout cédé, donc la réforme de la SNCF, c'est terminé. C'est la triple peine: les usagers auront eu la galère, il n'y aura pas de réforme de la SNCF, et ça coûtera très cher au contribuable. En plus ça s'ajoute aux inondations, c'est la galère totale en Ile-de-France. On assiste à une dérive d'une minorité de cheminots, égocentrique et gauchiste".

La présidente du conseil régional d'Ile-de-France estime que "le service minimum n'a pas été respecté pendant ces grèves. Là où il n'a pas été respecté, je demanderai une compensation financière pour les voyageurs". En "règle générale", une partie du Pass Navigo sera remboursé aux usagers lésés.

"Je ne conseillerais pas les fan zones à mes enfants"

Valérie Pécresse se dit "très réservée" sur les fan zones organisées pour l'Euro 2016 de football et dit avoir écrit à Bernard Cazeneuve pour lui demander "un audit de sécurité des fan zones à Paris": "S'il y a le moindre incident, des dérapages, de la casse, il faudra interdire ces fan zones les soirs de match à Paris, parce que nos policiers sont exténués, ils ont géré les inondations, le risque terroriste, Nuit Debout. Moi je ne conseillerais pas à mes enfants d'aller dans une fan zone. Je leur dirais 'soyez prudents', c'est le conseil d'une mère".

La présidente de la région Ile-de-France veut préciser sa pensée: "On est candidats aux Jeux olympiques 2024, je suis tout à fait en soutien de cette candidature, et on ne peut pas prétendre vouloir les Jeux olympiques et ne pas organiser de fan zone. Je suis favorable à ce qu'on les organise dans des conditions de sécurité maximales".

"François Hollande fait des cadeaux à crédit"

"François Hollande, quand il fait des cadeaux pour la présidentielle de 2017, il n'a toujours pas réglé la facture de 2015, il les fait à crédit, et après l'élection, il se tournera vers vous, et il vous réclamera la facture", tacle Valérie Pécresse, en référence au trou de "300 millions d'euros" dans les transports publics en Ile-de-France. "Pour être élue en 2015 (en Ile-de-France, Ndlr), la gauche a mis en place un Pass Navigo à tarif unique de 70 euros, sans le financer".

La présidente du conseil régional d'Ile-de-France, elle, affirme avoir fait "120 millions d'économies" sur le budget de fonctionnement de la région. "Je suis allée à Cannes, mais nous avons divisé par dix les dépenses régionales" au festival par rapport aux dépenses engagées par son prédécesseur PS, Jean-Paul Huchon. "Nous dépensions 250.000 euros en frais d'hôtel à Cannes, cette année nous n'en avons dépensé que 20.000, parce que la région a une grosse action de promotion du cinéma en Ile-de-France, parce que c'est un outil de rayonnement touristique très important, et l'économie du tourisme a été mise à mal par les inondations".