BFMTV

Nicolas Sarkozy questionné sur le prix des chouquettes

Nicolas Sarkozy le 18 octobre 2016

Nicolas Sarkozy le 18 octobre 2016 - Joël Saget - AFP

Nicolas Sarkozy a presque réussi le test du juste prix pour 100 grammes de chouquettes. L'ancien président de la République et candidat à la primaire de la droite ne s'est trompé qu'à quelques centimes d'euros. Contrairement à Jean-François Copé qui a échoué pour le pain au chocolat.

Après le pain au chocolat de Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy a été interrogé sur le prix des chouquettes. Le candidat à la primaire de la droite était l'invité de l'émission C à Vous sur France 5 lundi.

"Au-delà d'un euro et en-dessous de deux"

A l'inverse de son rival, l'ancien patron des Républicains a presque trouvé le bon tarif pour 100 grammes de chouquettes, connues pour être la douceur préférée de l'ancien président de la République.

Nicolas Sarkozy a estimé qu'il fallait débourser "au-delà d'un euro et en-dessous de deux" pour s'offrir une poignée de cette petite pâtisserie soufflée. Presque: en réalité, elles coûtent quelques dizaines de centimes un peu plus chères. Selon un classement établi par Le Figaro en début d'année, il faut compter entre 2,20 et 4,20 euros pour déguster les meilleures chouquettes de Paris.

"J'avoue être très soucieux de ma ligne"

Le matin même, son rival dans la course à l'investiture n'a pas su estimer le prix d'un pain au chocolat, divisant par dix le tarif de cette viennoiserie. Jean-François Copé a assuré n'avoir "aucune idée" du prix, ajoutant que cela dépendait "des tailles, ça doit être aux alentours de 10 ou 15 centimes".

Accusé de méconnaître le quotidien des Français et d'être déconnecté de la vraie vie, le député de Seine-et-Marne a fait valoir l'argument santé pour éteindre la polémique. "J'avoue être très soucieux de ma ligne... Donc pour dire vrai j'ai arrêté les "chocolatines" depuis longtemps !" a-t-il tweeté.

Céline Hussonnois-Alaya