BFMTV

Municipales: Copé veut exclure Beigbeder de l'UMP

Jean-François Copé donnant une conférence de presse au QG de l'UMP à Paris, le 8 janvier 2014.

Jean-François Copé donnant une conférence de presse au QG de l'UMP à Paris, le 8 janvier 2014. - -

Le président de l'UMP a lancé jeudi une procédure de suspension en vue d'exclure du parti le candidat dissident aux élections municipales à Paris.

Jean-François Copé passe à la vitesse supérieure. Loin d'approuver la candidature dissidente de Charles Beigbeder aux élections municipales à Paris, le président de l'UMP a lancé jeudi une procédure de suspension en vue d'exclure l'entrepreneur de son parti.

Selon l'entourage du président de l'UMP, cette procédure sera examinée mercredi prochain par le bureau politique, le "gouvernement" du parti.

Beigbeder "ira jusqu'au bout"

De son côté, Charles Beigbeder a assuré jeudi qu'il irait "jusqu'au bout", en réponse à la "médiation" offerte par Jean-François Copé pour un rassemblement avec Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de l'UMP à Paris.

L'entrepreneur a menacé de faire une liste dissidente après s'être vu refuser la deuxième place sur la liste UMP du 8e arrondissement, au profit de l'ancien ministre et filloniste Pierre Lellouche.

Il a opposé une fin de non-recevoir à la proposition "assez ridicule" du chef du parti de figurer en troisième position sur cette liste. "Si je conduis une liste libre et indépendante dans le 8e, je suis quasiment assuré d'être conseiller de Paris", a-t-il estimé.

Mercredi, lors de sa conférence de presse de rentrée, Jean-François Copé avait affirmé que sa "main ne tremblera[it] pas" vis-à-vis de "dissidences suicidaires" pour l'UMP.

M.G. avec AFP