BFMTV

Morano contre une alliance avec le FN, mais "pour un accord avec les électeurs"

Nadine Morano mardi sur BFMTV et RMC.

Nadine Morano mardi sur BFMTV et RMC. - BFMTV

L'eurodéputée LR rejette l'idée d'un rapprochement avec le FN. Mais elle ne néglige pas pour autant les électeurs de Marine Le Pen.

Une alliance entre Les Républicains et le Front national, très peu pour Nadine Morano. Conseillère politique de Laurent Wauquiez, l'eurodéputée se dit "absolument pas favorable" à un rapprochement avec le parti de Marine Le Pen, comme l'a proposé son "ami" Thierry Mariani. "Quand vous faites une alliance vous devez avoir un maximum de points communs et une ligne politique convergeante", affirme-t-elle sur BFMTV et RMC. "L'ADN de base du FN c'est l'antigaullisme, je suis gaulliste: je ne peux pas faire alliance avec un parti antigaulliste!". 

Mais l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy ne néglige pas le sujet pour autant. Selon elle, sur plusieurs questions "nous dressons le même constat" que le FN: l'immigration, la sécurité, mais aussi la route et les limitations de vitesse. Raison de plus pour tenter, comme l'a déjà dit Laurent Wauquiez, d'attirer vers Les Républicains les électeurs du Front national. "Plutôt que de faire un accord avec un parti en déconfiture, je préfère faire un accord avec les Français et l'ensemble des électeurs", lance-t-elle. "On veut qu'ils reviennent vers nous!".

A. K.