BFMTV

Le Maire "reproche à Hollande de faire monter le FN"

Bruno Le Maire, député de l'Eure et candidat à la présidence de l'UMP, sur le plateau de BFMTV-RMC

Bruno Le Maire, député de l'Eure et candidat à la présidence de l'UMP, sur le plateau de BFMTV-RMC - -

Bruno Le Maire, député UMP de l'Eure, était jeudi matin l'invité d'Apolline de Malherbe en direct sur BFMTV et sur RMC. Conflit israélo-palestinien, rôle de la France en Europe et droit de vote aux étrangers, voici ce qu'il fallait retenir de l'interview.

Invité jeudi matin sur BFMTV et sur RMC, Bruno Le Maire, député de l'Eure et candidat à la présidence de l'UMP, est revenu sur le conflit israélo-palestinien, le rôle de la France en Europe et le droit de vote aux étrangers.

# Hollande doit prendre "des initiatives" au Proche-Orient

Le rôle de la France est-il suffisant dans le conflit israélo-palestinien? Pour Bruno Le Maire, un manque d'initiatives européennes au Proche-Orient se fait clairement ressentir et appelle François Hollande à se positionner.

"Je demande au président de la République de prendre très rapidement une initiative, de rassembler toutes les parties au conflit, d'ouvrir les discussions avec l'Egypte... pour essayer d'avoir au moins une conférence de paix", a-t-il lancé. "L’initiative ne peut venir que d’un pays: la France. Et je demande à François Hollande de prendre une initiative pour garantir le cessez-le-feu au Proche-Orient dans ce conflit qui a fait aujourd’hui trop de morts", a conclu le député UMP.

# "L'Europe est dirigée uniquement par l'Allemagne"

Par ailleurs, concernant la position de la France en Europe, Bruno Le Maire a dit constater "un affaiblissement généralisé de la France à l’étranger au seul profit de Madame Merkel", et d'ajouter "qu'il n'est pas sain que l'Europe soit dirigée uniquement par un pays". Il propose "un équilibre entre la France et l'Allemagne".

# "Hollande fait monter le Front national"

L'ancien ministre de l'Agriculture a vivement critiqué le bilan de François Hollande, qualifiant la situation du président de la République "d'échec général sur tous les sujets qui intéressent les Français".

Puis le député UMP s'en est pris au droit de vote aux étrangers, estimant qu'il s'agit d'une "faute contre la nation". "Oui je reproche à François Hollande de faire sciemment monter le Front national " a-t-il ensuite asséné.

Mélanie Godey