BFMTV

Gaza: trois obus frappent Israël malgré la trêve

Israël et le Hamas vont observer un cessez-le-feu temporaire ce 17 juillet 2014.

Israël et le Hamas vont observer un cessez-le-feu temporaire ce 17 juillet 2014. - -

D'après l'armée israélienne, trois obus de mortier tirés depuis la bande de Gaza ont touché le sud d’Israël, alors que l'Etat hébreu et le Hamas s'étaient mis d'accord sur un cessez-le-feu temporaire de cinq heures.

La journée avait pourtant commencé de manière encourageante. Trois obus de mortiers ont été tirés depuis Gaza, ce jeudi, alors qu'Israël et le Hamas palestinien étaient censés observer une trêve humanitaire de cinq heures. Les projectiles auraient touché le conseil régional d'Eshkol, a affirmé Tsahal, sur son compte twitter officiel. Une pause impulsée par les Nations unies, au 10ème jour de l'offensive lancée contre la bande de Gaza et au lendemain de frappes ayant tué quatre enfants sur une plage gazaouie.

Le cessez-le-feu, déjà brisé, devait permettre de faire parvenir des vivres et d'apporter des soins aux habitants pris au piège dans l'enclave palestinienne. Débuté à 10 heures, heure locale (9h en France), il était censé se terminer à 15 heures.

Un premier accord

Le mouvement palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza, et l'armée israélienne avaient débuté la journée en donnant tous deux leur accord pour que soit observée cette "pause humanitaire" réclamée par l'ONU.

Une nouvelle encourageante, c'est la première fois depuis le début de ce nouveau conflit que les deux parties sont allées dans le même sens. L'armée israélienne a toutefois prévenu que si le "Hamas ou d'autres organisations terroristes exploitent cette fenêtre humanitaire", elle y "répondrait fermement".

Une nouvelle victime à l'aube, 227 morts palestiniens

Ce jeudi, à l'aube, un Palestinien a été tué dans un raid aérien israélien dans le centre de la bande de Gaza portant à 227 le nombre morts palestiniens depuis le début de l'offensive israélienne "Bordure protectrice" le 8 juillet. Un Israélien a été tué dans le conflit mardi.

Par ailleurs, l'armée israélienne a indiqué que l'aviation avait lancé 37 raids dans la bande Gaza depuis mercredi minuit et que sept roquettes avaient également été tirées vers le territoire israélien, sans faire de dégâts.

Des bombardements massifs la veille

Mercredi, l'armée a bombardé massivement Gaza et le Hamas a tiré des dizaines de roquettes sur le territoire israélien, après l'échec d'un cessez-le-feu proposé par l'Egypte, accepté par l'Etat hébreu mais rejeté par le Hamas. Au moins 25 Palestiniens dont 8 enfants ont été tués, selon les secours palestiniens. Quatre ont notamment péri dans le bombardement d'une cahute de pêcheurs, sur une plage de Gaza City.

L'armée israélienne a indiqué enquêter "consciencieusement" sur l'incident "tragique" tout en notant que "selon les résultats préliminaires, les cibles de la frappe étaient du Hamas, une organisation considérée comme "terroriste" par Israël, Washington et l'Union européenne.

|||

L'ESSENTIEL

• Trois obus tirés depuis Gaza ont touché le sud d'Israël, alors que l'Etat hébreu et le Hamas sont censés observer une "trêve humanitaire" de 5 heures ce jeudi.

• Trois Palestiniens dont une femme ont été tués par un tir israélien avant la trêve.

• L'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) a indiqué accueillir désormais 21.000 réfugiés.

S. C. et Jé. M. avec AFP